Avertir le modérateur

« Une femme est une femme | Page d'accueil | Equation non valable »

27 février 2008

De bric et de broc

Il est 6h30.

Votre réveil hi-tech s'énerve, et crie "Lève-toi, pov'con !" de plus en plus fort.

Vous allumez la radio, les infos...

Vous apprenez que le Prozac que vous preniez depuis trois ans ne sert à rien.

Hop ! Vous replongez immédiatement dans la grosse déprime.

Vous trempez votre tartine dans votre bol de café, cette tartine qui vaut si cher aujourd'hui. Elle glisse, alourdie par le liquide, et se retrouve sur le carrelage de votre cuisine. 

Direction la salle de bain, vous trébuchez sur le tapis, et vous voilà ornementé d'une superbe bosse frontale.

Votre voiture ne démarre pas, vous prenez le métro, un pickpocket vous vole votre portefeuille.

Arrivé au boulot, votre boss vous apprend que "suite à un remaniement de l'équipe, nous allons devoir nous passer de vos services. Nous en sommes profondément désolés, et vous souhaitons bonne chance pour la suite."

Vous rentrez chez vous, allumez votre ordinateur, allez voir ce que peuvent bien raconter les deux gugusses de play-list aujourd'hui, et vous lisez...

Mouais...

Pas très gai tout ça...

Voyons les vidéos...

Deux vidéos aujourd'hui, deux reprises, deux perles réalisées de bric et de broc par quelqu'un dont ils vous avaient déjà parlé, le French Cowboy.

 

Ça va mieux... 

 

 

 
French Cowboy
Creep (Radiohead cover)
 
 

 

 
French Cowboy
Little 15 (Depeche Mode cover)
 
 
 
 
1801a137c5049454b20f6349256d3891.jpg
 
clic clic sur son beau chapeau ! 
 

 

 

08:55 Publié dans Perle, Zéro de conduite | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : french cowboy, musique, video, prozac |

Commentaires

c'est vrai, c'est déprimant...mais joliement tourné!!

Écrit par : king selewa | mercredi, 27 février 2008 10:56

Salut les amis !

Vous m'apprenez (je l'ignorais) que le Prozac ne sert à rien !

Tant mieux !

Je n'en n'ai jamais pris mais sa notoriété faisait que j'étais tenté ! Ah les médicaments people sont comme Carla : que des placebos...

PS : merci pour le lien sur le village mais ce n'est pas pour ça que je viens ! Je fréquente Play-list depuis le Post...
Je trouve qu'ici vos possibilités vidéos sont décuplées. Je crois que vous avez fait le bon choix (monsieur, bon choix madame) comme disait Giscard en 1874...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 27 février 2008 19:33

Délice de lire "cui cui"
les piafs sont si souvent épatants
clap clap

Écrit par : l'homme lisse | mercredi, 27 février 2008 21:23

Les piafs sont souvent épatants... hum, hum... sauf les pigeons.
Rien de plus laid qu'un pigeon dodu. Un pigeon ça ne sautille pas joliment comme les autres oiseaux, non, ça marche bêtement. Un pigeon, ça se nourrit de déchets. Un pigeon, ça transmet des maladies : c'est une sorte de rat avec des ailes. Un pigeon, ça salit tout : si j'ai envie de m'en assurer, je n'ai qu'à regarder le rebord de ma fenêtre. Un pigeon, c'est un animal bourgeois qui ne trompe jamais sa femme. Un pigeon, ça passe l'hiver le plus rigoureux sans encombre, ça reste gras, grâce à la complicité des représentants les plus inconséquents de l'espèce humaine (ceux qui errent dans les squares, un sac de miettes de pain à la main, pour les nourrir). Essayez un peu de demander à Otar Iosseliani ce qu'il pense des pigeons : il n'a pas de mots assez durs contre eux. Un pigeon, même rôti et accompagné de petits pois, je n'en voudrais pas dans mon assiette, car se venger en le mangeant serait encore lui faire trop d'honneur.

Amis non italophones, ne vous y trompez pas : Nanni Moretti n'a lui non plus aucune sympathie pour les pigeons ! "Palombella" ne désigne pas une variété de pigeons. Le titre concerne le water-polo, et désigne un tir lobé dont la feinte est destinée à tromper le gardien adverse.
Les mots sont importants ! Le parole sono importanti !!!
http://www.youtube.com/watch?v=snao1M-ENUk

;-)

Écrit par : Comité anti-pigeons | vendredi, 29 février 2008 17:50

Ecrit par : Comité anti-pigeons | 29.02.2008 17:50

Cher Comité anti-pigeons,
C'est le commentaire le plus slurpissime que vous avez écrit là.

Plumons, plumons, les désastreux pigeons !!!

Écrit par : Georges Le Gloupier | vendredi, 29 février 2008 18:00

Un pigeon ne fait pas cui-cui mais rrou-rrou

Écrit par : l'homme lisse | vendredi, 29 février 2008 19:50

Je ne pense pas que le commentaire du Comité anti-pigeons ait été adressé à l'ensemble de la gent volatile, cher Homme lisse, sinon il aurait été signé Comité anti-emplumés ;-D

Écrit par : adrien (de rien) | samedi, 01 mars 2008 14:33

oui certes, mais c'était juste une révision pour les nombreux enfants qui viennent lire chaque jour play-list.

Écrit par : l'homme lisse | samedi, 01 mars 2008 15:27

"Un pigeon ne fait pas cui-cui mais rrou-rrou"

Encore un argument à porter à leur encontre. Un pigeon n'adopte pas le chant gracieux des autres oiseaux, non, il produit inlassablement les deux mêmes notes, jusqu'à ce qu'excédé, quelqu'un lui jette des pierres pour le faire taire. Imagine-t-on Olivier Messiaen composer une oeuvre intitulée "Roucoulements de pigeon" ? Jamais de la vie ! ;-)

Écrit par : Comité anti-pigeons | samedi, 01 mars 2008 15:48

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu