Avertir le modérateur

« Une minute de merde | Page d'accueil | B-day »

19 novembre 2008

Hollywood Babylone

elvis_808.jpg

Encore un qui disparaît,
après avoir bercé nos rêves érotiques de pré-adolescents
gràce à Pravda et Jodelle
que l'on piquait à nos parents pour lire en cachette.

Un qui a rempli nos coeurs de rockers
d'images de nos idoles
revues et corrigées...

Des fantasmes peints et dessinés,
de la musique en images,
puis, plus tard, le cinéma.

Guy Peellaert n'est plus,
que sur papier.

Glacé.

 

Pravda la Survireuse (2001)
réalisé par Gallien Guibert
d'après la bande dessinée de Guy Peellaert

 

 

Générique de Cinéma Cinémas
réalisé par Guy Peellaert

 

Un bel article sur liberation.fr

 

 

Commentaires

Et tant pis pour f qui sera obligé de sauter ce billet, c'est un hommage.

Écrit par : play-list | mercredi, 19 novembre 2008 16:31

Là aussi on parle de Peellaert :
http://www.levif.be/actualite/culture/72-61-25560/guy-peellaert-rejoint-les-etoiles.html#

Écrit par : Lord Nithorynque | mercredi, 19 novembre 2008 16:55

Billet modifié, avec l'ajout du générique de Cinéma Cinémas...

Pourquoi la télévision ne sait-elle plus parler de cinéma ?

Écrit par : adrien (de rien) | mercredi, 19 novembre 2008 17:10

Conflit d'intérêts. On ne peut pas être juge (critiquer les films) et partie (financer les films)

Écrit par : Lord Nithorynque | mercredi, 19 novembre 2008 17:37

Question subsidiaire : pourquoi les revues de cinéma ne savent-elles pas parler de cinéma ;-)

Écrit par : albin - didon | mercredi, 19 novembre 2008 20:59

Ecrit par : albin - didon | mercredi, 19 novembre 2008 20:59

Positif y arrive encore, un peu, me semble-t'il...

Écrit par : adrien (de rien) | mercredi, 19 novembre 2008 21:03

mauvais sang

Écrit par : affiche | mercredi, 19 novembre 2008 21:40

les ailes du désir

Écrit par : affiche | mercredi, 19 novembre 2008 21:42

paris texas

Écrit par : affiche | mercredi, 19 novembre 2008 21:45

et la plus belle : L'Argent

Écrit par : Lord Nithorynque | jeudi, 20 novembre 2008 00:17

Ecrit par : Lord Nithorynque | mercredi, 19 novembre 2008 17:37

La télévision finançait déjà les films quand elle nous permettait de regarder Cinéma Cinémas... Ce n'était pas une émission d'actualité cinématographique, mais une émission d'amour du cinéma... Arte pourrait faire ça aujourd'hui, par exemple.
Cinéma Cinémas (et Cinéastes de notre temps / cinémas de notre temps) étaient ailleurs, parallèles, à des émissions de promo.

Écrit par : adrien (de rien) | jeudi, 20 novembre 2008 07:59

Dans ce concert de louange, permettez de faire entendre une voix discordante. Peellaert c'est kitch, limite montmartrois. Assurément, ce fut un très mauvais peintre. Et un bédéiste, tout juste acceptable et carrément daté années 70.
En fait, c'est de l'illustration ce qui est presque antinomique de la peinture...

Écrit par : pradoc | jeudi, 20 novembre 2008 11:15

Ecrit par : pradoc | jeudi, 20 novembre 2008 11:15

C'est quoi un mauvais peintre ?
Et le "assurément" c'est qui qui le délivre, vous ou une commission de bons peintres ?

le "acceptable" est assurément un point de vue.

Sinon le joli dessin sur la voute de la chapelle sixtine, n'est-ce pas de l'illustration bien kitch ?

Mais je comprends que l'on n'apprécie pas Peellaert.

;-)

Écrit par : l'homme lisse | jeudi, 20 novembre 2008 11:45

Ecrit par : pradoc | jeudi, 20 novembre 2008 11:15

Concert de louanges ?
Les goûts et les couleurs...
Bon, je ne suis pas un idolâtre du peintre, par contre je trouve ses BD excellents. L'irruption du pop-art dans la BD... Alors oui, c'est daté, mais moi aussi !
Sans doute une histoire d'âge... Quant au rapport illustration / peinture, il faut m'expliquer. Il y a la peinture d'un côté, art supérieur, et l'illustration de l'autre, art inférieur ? Qu'en aurait pensé, disons Topor, par exemple ?

Écrit par : adrien (de rien) | jeudi, 20 novembre 2008 11:48

Disons que Peellaert ne mérite pas les compliments qui lui sont faits.
De toute façon, les gens ne connaissent rien à la peinture. Ils sont sous-éduqués.

Sinon, juste un exemple : http://www.sparehed.com/wp-content/uploads/2007/05/beatles.png

C'est une croûte ce tableau, non ?

Écrit par : pradoc | jeudi, 20 novembre 2008 12:15

Ecrit par : pradoc | jeudi, 20 novembre 2008 12:15

Une croûte d'un point de vue esthétique, une illustration qui me plaît...
(En passant, c'est justement ce tableau que nous avions choisi en lien pour illustrer le billet : clic sur "idoles" !)
Une fois de plus, ce n'est pas la qualité de la peinture que j'aimais chez Peellaert, mais son esprit, sa capacité à détourner les images des icones "pop" pour en faire des sujets différents...

Sinon, c'est pas mal chez vous !

Écrit par : adrien (de rien) | jeudi, 20 novembre 2008 12:23

Disons qu'il y a une grande différence entre utiliser des vignettes d'artistes pour illustrer un blog et aimer un peintre.
Sinon, merci pour le compliment. Je vous lis aussi avec plaisir.

Écrit par : pradoc | jeudi, 20 novembre 2008 12:30

Ecrit par : pradoc | jeudi, 20 novembre 2008 12:30

Nous sommes d'accord : Pellaert n'était pas Velasquez, ni Otto Dix, ni Gustav Klimt, techniquement.
Mais son jeu avec les images valait le détour (à mon humble avis)...

Écrit par : adrien (de rien) | jeudi, 20 novembre 2008 12:42

Oui mais en fait non. Je ne suis vraiment pas fan du Dylan en col de renard avec petit chat dans les mains ou du Bowie avec cheveux choucroute et corps de lévrier.
Je n'ai jamais été pour le glam rock en peinture.
Même Dali qui avait des tendances glam rock savait s'arrêter là où Peellaert y allait joyeusement...

Écrit par : pradoc | jeudi, 20 novembre 2008 15:07

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu