Avertir le modérateur

« Un samedi soir devant la télévision française | Page d'accueil | Le travail c'est la santé ! »

23 novembre 2008

Prolet' rock

Fumel : commune du Lot-et-Garonne ; 7000 habitants environ dans les annéées 60, 5000 environ aujourd'hui.

Mais où sont passés ces 2000 habitants ? Enlevés par des extraterrestres curieux ?

Oh non, ils ont tout simplement suivi le naufrage de la seule activité économique de la ville, l'usine.

L'usine ? L'usine tout court ? Ben oui, c'est comme ça que l'appelle les fumélois : l'usine. Une usine sidérurgique, qui fut le fleuron de Pont-A-Mousson, devenu Saint-Gobain. Puis délocalisations, rachats, licenciements, pour devenir une usine autogérée par les 480 derniers ouvriers.

En parallèle, il y avait le rock. Avec Les Ablettes, Dreï O'Clock, et d'autres. Au début des années 80, Fumel était le lieu de passage obligé pour tout groupe de rock qui se respecte.

 

Ce sont ces histoires que Philo Fournier, chanteur des Ablettes, a choisi de raconter, en compagnie de Jacques Mitsch et Jean-Christian Tassy, réalisateurs.

 

C'est dimanche, vous avez bien 52 minuscules minutes à leur accorder plutôt que de gober Walker Texas Ranger ou Michel Drucker sur votre canapé ?

Allez, du social, de l'autogestion, du rock'n'roll, ils le méritent !!!

 

 

Fumel, de feu, de fer, de rock
de Jacques Mitsch et Jean-Christian Tassy (2006)

 

 

12:44 Publié dans Arrête ton cinéma ! | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : fumel, les ablettes, rock, usine, jacques mitsch, autogestion, cinéma |

Commentaires

Les messages remarchent, mais 20minutes ne se met plus à jour.
Ah, c'est beau la technologie ! Va falloir délocaliser tout ça !

Écrit par : adrien (de rien) | dimanche, 23 novembre 2008 21:21

Vive les rockeurs !

Écrit par : l'homme lisse | dimanche, 23 novembre 2008 23:03

Je pense que c'est TF1 qui a bloqué 20mn pour éviter que l'on fasse concurrence avec leur film du dimanche soir ;-)

Écrit par : l'homme lisse | dimanche, 23 novembre 2008 23:06

Suite des aventures de l'usine :

http://www.ladepeche.fr/article/2008/11/17/493628-Fumel-D-trois-repreneurs-sur-les-rangs.html

Écrit par : adrien (de rien) | lundi, 24 novembre 2008 11:35

et encore plus d'infos sur "Fumel D" en fouillant dans ces articles :

http://www.ladepeche.fr/recherche?search_fulltext=fumel+D+usine

Écrit par : adrien (de rien) | lundi, 24 novembre 2008 11:35

Dans le monde dans lequel nous vivons, les États libéraux nationalisent d'une main les banques et les compagnies d'assurances qui perdent des milliards et privatisent de l'autre les entreprises qui font du bénéfice (La Poste, pour ne citer qu'eux). Il est étonnant de constater, à la lumière de ce reportage que lorsque des citoyens se regroupent pour faire vivre leur outil de travail en essayant, tout simplement, de remettre l'économie au service de l'humain, c'est au plus haut niveau de l'État qu'on leur met des bâtons dans les roues.
Les faillites, licenciements, privatisations, délocalisations ne sont pas une fatalité comme l'on aimerait nous le faire croire : elles profitent à un petit nombre, au détriment de tous les autres.
Bravo pour ce documentaire qui explique admirablement les effets de ce mécanisme pervers. Il démontre, si cela était nécessaire que la prise de conscience et l'action, collectives ou individuelles en sont un remède efficace… Et merci au Play-List blog.

PS : En revanche, je suis surpris de voir que l'air du Lot-et-Garonne favorise la pousse de la moustache et des cheveux. Après Francis Cabrel, c'est Philo qui est touché ! Autre hypothèse : victime du marasme économique, le coiffeur de Fumel a peut-être fui la ville...

Écrit par : Manu | lundi, 24 novembre 2008 13:54

Ecrit par : Manu | lundi, 24 novembre 2008 13:54

Je n'ai pas croisé Philo depuis un petit moment, mais la dernière fois il me semble que sa chevelure était moins longue. Je sais qu'il se ballade de par le monde, par-ci par-là, entre autre en Polynésie (il a produit là-bas un disque avec des prisonniers : http://www.lastcallrecords.com/stories/Nuutania_fr.html ) ou au Brésil ; et qu'il continue dans la musique / danse avec Le Manifeste Zaarma (ou LMZ, ou La Machine Zoo : http://www.myspace.com/lamachinezoo )...

Quant au film, il est en effet passionnant à mes yeux. Mais qu'attendre d'autre d'une rencontre Philo / Jacques Mitsch ?

Écrit par : adrien (de rien) | lundi, 24 novembre 2008 14:20

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu