Avertir le modérateur

« Amis du soir, bonsoir ! | Page d'accueil | L'inuit porte conseil »

26 novembre 2008

Tenez bon, plus que 20 jours !

Souvenons-nous, c'était le 18 Décembre 2006 dans les Ardennes, Nicolas Sarkozy annonçait lors d'un déplacement dans la "France qui souffre" : "Je veux si je suis élu président de la République que d'ici à deux ans plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid... Parce que le droit à l'hébergement, c'est une obligation humaine".

Voilà nous y sommes presque.

Plus que 20 jours...

 

J'en ai le coeur retourné.

 

Mayer Hawthorne & The County
Just Ain't Gonna Work Out (2008)

 

mayer.jpg

Oui, c'est tout neuf.
1000 exemplaires pour l'instant.

Un coefficient multiplicateur de 100 voire plus devrait y être appliqué rapidement.


Pour le télécharger légalement clic droit (sur "ici") et sauvez sous



09:52 Publié dans Agitation / Réaction, Perle | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : musique, video, sarkozy, sdf, mp3, mayer hawthorne |

Commentaires

Hier soir Leonard Cohen était à l'Olympia
http://www.youtube.com/watch?v=rMG8WyGX6Pk
(une de mes préférées)

Écrit par : Lord Nithorynque | mercredi, 26 novembre 2008 13:15

"Difficile de ne pas se souvenir, pourtant, que le même homme chanta au festival de l'île de Wight en 1970, et qu'il était tête d'affiche de la Fête de l'Humanité quatre ans plus tard. Dans ces années-là, Cohen incarnait une certaine alternative au modèle dominant. Le voir ainsi rattrapé par le marché et considéré comme une valeur marchande a quelque chose de gênant."
(lu dans Le Figaro... Le Figaro ? Le Figaro !!)

Écrit par : Lord Nithorynque | mercredi, 26 novembre 2008 13:29

12 000 € pour avoir installé des tentes, les associations sont punies pour leur aide. Il est préférable que les SDF meurent de froid en plein air. Sarkozy a tenu sa promesse, il n'y aura plus de SDF, les conditions hivernales auront raison d'eux. Vous avez mauvais esprit, le Président n'a pas failli à sa parole. Bientôt, plus de SDF ...

Écrit par : agathe | mercredi, 26 novembre 2008 14:07

Il n'est pas écrit que sa promesse ne sera pas tenue ;-)
En tout cas bien vu miss Agathe.

Écrit par : l'homme lisse | mercredi, 26 novembre 2008 14:16

12.000 € d'amende pour le DAL, pour avoir "embarrassé la voie publique en y laissant des objets" (article R 644-2 du Code pénal).

200 tentes saisies pour les Don Quichotte...

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gWw9ZY5dvFm_AK9RPlS6bm84uvtg

Écrit par : adrien (de rien) | mercredi, 26 novembre 2008 14:30

Et Boutin veut "lancer une réflexion pour voir si on ne pourrait pas rendre obligatoire l'hébergement des personnes sans-abri quand la température devient trop froide en France".

http://www.lexpress.fr/actualites/2/christine-boutin-veut-contraindre-les-sdf-emmaus-s-oppose_82250.html

Des camps de rétention pour SDF ?

Écrit par : adrien (de rien) | mercredi, 26 novembre 2008 14:35

Il avait promis que "plus personne ne serait obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid..." Cette promesse sera peut-être finalement tenue.

1/ Les trottoirs sont désormais, par décision de justice, inaccessibles aux sans-abri. La mise en place d'un mobilier adapté (des bancs coupés en deux par des accoudoirs, entre autres) empêche également les sans-abri d'occuper la voie publique. Personne, cet hiver, ne mourra donc précisément sur un trottoir. C'est interdit.

2/ On va, d'autre part, bientôt entendre le discours selon lequel Mame Boutin a dégagé suffisamment de places d'hébergement pour tous les sans-abri, et que ceux qui choisissent de se réfugier dans le bois de Vincennes ont préféré refuser les places qui leur étaient proposés, au risque d'y perdre la vie. Ceux qui mourront de froid dans les bois, bah, ils n'y étaient pas obligés. L'important, c'est que dans le bois de Vincennes, il n'y a pas de trottoirs.

Écrit par : Lord Nithorynque | mercredi, 26 novembre 2008 14:36

Ecrit par : adrien (de rien) | mercredi, 26 novembre 2008 14:35

je crois qu'il reste quelques bâtiments vides à Drancy

Écrit par : Lord Nithorynque | mercredi, 26 novembre 2008 14:41

Et en plus ils se permettent de mourir de froid ? Salauds de SDF !
http://www.youtube.com/watch?v=VYtN5BmCzQc

Écrit par : Lord Nithorynque | mercredi, 26 novembre 2008 14:45

... Ou comment rendre invisibles (en les enfermant) les exclus d'une société transparente (par la surveillance et le contrôle des individus y compris en les encourageant à se surveiller les uns les autres).

Écrit par : Lord Nithorynque | mercredi, 26 novembre 2008 16:55

... ou comment rendre invisibles (en les confinant, en les enfermant) les exclus d'une société qu'on s'efforce de rendre transparente (par la surveillance et le contrôle des individus, y compris en encourageant la surveillance et la délation des uns par les autres)

http://webxclusion.ifrance.com/indextex.htm

Écrit par : Lord Nithorynque | mercredi, 26 novembre 2008 16:55

"Lors d'une manifestation organisée hier soir par l'association des "Morts de la rue", place des Innocents à Paris, pour rendre hommage aux SDF morts de froid ces dernières semaines, le Haut commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté, Martin Hirsch, a été sérieusement malmené, rapporte ce matin RTL.
L'ancien président d'Emmaüs a été violemment pris à parti par une cinquantaine des quelque 300 manifestants, aux cris de "Boutin démission", après la proposition de la minsitre du Logement d'organiser un hébergement forcé pour les SDF. Une proposition qui a provoqué un tollé des associations d'aide aux sans-abri."

Écrit par : f | jeudi, 27 novembre 2008 08:23

"Pour Médecins du Monde (MDM), contraindre les sans-abris "ne peut que provoquer la dispersion de ces personnes dans des lieux encore plus éloignés et cachés où on arrivera encore moins à entrer en contact avec eux"."

Mais c'est précisément le but recherché par le gouvernement...

Écrit par : Lord Nithorynque | jeudi, 27 novembre 2008 09:08

Et pourquoi -6° ?
Ils l'ont joué au dé peut-être !

Écrit par : Mr question | jeudi, 27 novembre 2008 09:16

Ecrit par : Lord Nithorynque | jeudi, 27 novembre 2008 09:08

Bavoui. Et ça a donné déjà des résulats épatants ailleurs...

Écrit par : f | jeudi, 27 novembre 2008 09:20

Le Figarooooo rappelle également la promesse élyséenne :

www.lefigaro.fr/actualite-france/2008/11/27/01016-20081127ARTFIG00416-polemique-sur-l-hebergement-obligatoire-des-sans-abri-.php

"obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid"

Personne n'est obligé de dormir sur le troitoir, voyons, comme de travailler le dimanche, comme de faire des heures sup', c'est la liberté... Personne n'est obligé de mourir également, de froid accessoirement.
La promesse élyséenne a été exaucée par le simple fait du travail de la novlangue...

Écrit par : f | jeudi, 27 novembre 2008 09:30

Ah, les clochards, les clodos, les mendiants…
Retour vers le 19ème siècle.

Rappelons nous que le Centre d’accueil et de soins hospitalier de Nanterre, fut à l’origine une prison pour pauvres , ouverte par Napoléon.

Jusqu’à la fin des années 40,on prenait de force les gens coupables du délit de mendicité ou de vagabondage et les incarcérait pendant 45 jours dans un régime de travail forcé. Ensuite au 19e siècle toujours, ils recevaient un Louis d’or et ils étaient remis à la rue On voit là, dés le départ qu’il y a un espèce de feu croisé dans ces pratiques sociales très particulières où se mélange un brouet totalement confusionnant : aide sociale, incarcération, punition et rédemption morale par le travail. Si, depuis 1992, le délit de vagabondage a été supprimé du code pénal, privant en cela les forces de police de toute légitimité de ramasser les gens de force, néanmoins, on est toujours dans une confusion entre nettoyer la ville, punir insidieusement ce qui est vu comme une transgression et les obliger à travailler.

Il est urgent de lire ou relire Declerck.

Tous les ans , à la même époque , crise d’hémorragie compassionnelle autour des Sdf (terme déjà odieux de désignation impersonnelle, négation de l’identité.)
Parce que , ce n’est pas la misère qui tue, c’est le froid ?
Ben voyons !
L’été les clochards ne sont rien d’autre que des touristes bohèmes, attirès par les voyages sans tour-opérator, des bobos (au sens de maladies bénignes?).

Ce n’est pas un probléme de socièté , mais un soucis de thermostat.A moins 6 ° , c’est vrai que ça caille, mais il fait si doux à -2 ou +3.

A la vue des « bleus »,les clochedus iront se planquer loin des circuits des soupes chaudes et des tournées des samus sociaux.Ce sera mieux pour tout le monde , »on » ne les verra plus, et comme chacun sait , ce qui ne ce voit pas n’existe pas.

Si vous voyez des morts dans les bois, mettez leur des branchages sur le dos, ils apparaitront comme des petits obstacles à sauter au cours du jogging dominical.

Écrit par : Charles Mouloud (commentaire posté sur Rue89) | jeudi, 27 novembre 2008 11:14

"Tous les ans , à la même époque"

Il serait sans doute intéressant de se demander pourquoi, diable, à cette époque... L'hiver, le froid. Spécialement le froid.
Car, comme la froideur des chiffres l'en atteste, ce n'est pas durant l'hiver que les SDF meurent en plus grand nombre. Les "beaux jours" sont les pires.

Écrit par : f | jeudi, 27 novembre 2008 11:45

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu