Avertir le modérateur

« Lettre de motivation | Page d'accueil | Au rapport »

09 mars 2009

Le mépris

Christine : Vous voyez mes pieds dans la glace ?

Les playlisters : Oui.

Christine : Vous les trouvez jolis ?

Les playlisters : Non, pas du tout.

Christine : Et mes chevilles, vous les aimez ?

Les playlisters : Non.

Christine : Vous les aimez pas mes genoux non plus ?

Les playlisters : Non, on aime pas du tout tes genoux.

Christine : Et mes cuisses ?

Les playlisters : Non plus.

Christine : Vous voyez mon derrière dans la glace ?

Les playlisters : Oui.

Christine : Vous les trouvez jolies mes fesses ?

Les playlisters : Non... pas du tout.

Christine : Et mes seins, vous les aimez ?

Les playlisters : Non, pas trop.

Christine : Qu’est-ce que vous préférez : mes seins, ou la pointe de mes seins ?

Les playlisters : On sait pas. c’est pareil.

Christine : Et mes épaules, vous les aimez ?

Les playlisters : Non.

Christine : Moi je trouve qu’elles sont pas assez rondes… et mes bras ?

Les playlisters : Non.

Christine : Et mon visage ?

Les playlisters : Non plus.

Christine : Rien ? Ma bouche, mes yeux, mon nez, mes oreilles ?

Les playlisters : Non, rien.

Christine : Et mon projet HADOPI ?

Les Playlisters : Non.

Christine : Donc vous me haïssez totalement !

Les playlisters : Oui. Nous te haïssons totalement, tendrement, tragiquement.

 

You !
I Hate You ! (2009)

 

Nous vous avions présentés You ! pour la Saint-Valentin.

Maintenant, ce n'est plus un teaser, mais un clip toubotouchô.

Et Christine le vaut bien.

 

HADOPI - Le Net en France : black-out

 

17:35 Publié dans Agitation / Réaction | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : albanel, hadopi, internet, godard, musique, video, you! |

Commentaires

Ma foi, elles sont très bien ses jambes.
Et aussi ses bras, très jolis.
Ho, et ses fesses, admirables.
Sa bouche, mais sa bouche...
Vraiment.

Écrit par : Djack Lang | lundi, 09 mars 2009 21:52

Une petite blague et, en dessous, un rappel de ce qu'est (sera, pourrait être) la loi avec des liens vers les explications...

www.pcinpact.com/actu/news/49563-internet-francais-vente-ebay-encheres.htm

On pourra constater la nocivité de la chose.

Écrit par : f | lundi, 09 mars 2009 22:40

No stress...

Admettons que la loi Hadopi soit votée (vu la gueule du parlement, il n'y a pas de doute là-dessus, on croirait presque que F. Lefèbvre est président de l'assemblée ! ). Là de nombreux obstacles vont se mettre en travers de sa route.

Premier obstacle à franchir : le conseil constitutionnel. Il sera très certainement saisi, cette loi entamant très gravement la "présomption d'innocence" et ouvrant une brèche dans la possibilité de sanctionner en dehors du passage par la case judiciaire. Il serait étonnant que cela soit conforme à la constitution et les "sages" ne laisseront pas passer ça. On ne compte plus les lois vidées de leur essence après modification par le conseil constitutionnel.

Deuxième obstacle : le décret d'application. Sarkozy fait voter tellement de lois sur tout et n'importe quoi, que seulement 10% ont un décret d'application pour la mettre en œuvre. Les autres passent à la trappe. Bon là, il est probable que le gouvernement fera un effort pour publier les décrets, sauf si le conseil constitutionnel a rendu la loi obsolète (en obligeant le recours à un magistrat pour sanctionner par exemple)...

Troisième obstacle : l'europe. La commission est en train d'adopter dans le "paquet telecom" un texte qui va directement à l'encontre de l'Hadopi. Malgré les gesticulations du nabot élyséen pour faire retirer les amendements gênants, la loi Hadopi sera en contradiction avec le droit communautaire. D'où sanctions de la commission etc...

Et si malgré tout, la loi est appliquée, elle sera tellement facile à contourner. Son seul effet sera de faire condamner des innocents (les pirates eux ne se feront pas chopper, c'est pas dur de surfer anonyme...) Il est déja démontré que les adresses IP récupérées par l'Hadopi pourront être fausses, l'Hadopi ne vérifiant pas la réalité de la connexion au téléchargement, se contentant juste de lister les IP des trackers des serveurs (Pirate Bay a déja promis de polluer les adresses IP de ses serveurs avec des fausses adresses prises au hasard). C'est les juges qui vont être contents tellement les tribunaux vont crouler sous les plaintes contre l'Hadopi (et c'est sûr en ce moment les juges ils ont que ça à foutre tellement ils sont nombreux !)

Vraiment une loi à la con, juste pour faire parler d'elle et pour faire plaisir à Pascal Nègre (qui vit définitivement au vingtième siècle)...

Écrit par : Pierre | lundi, 09 mars 2009 23:35

De toutes façons, il était temps que les autorités compétentes prennent des mesures pour endiguer le fléau qu'est le téléchargement illégal de nos oeuvres, qui font de notre exception culturelle une pépite qui devrait être inscrite au patrimoine mondial de l'humanité.
Je ne peux que me féliciter que notre président ai pris conscience des méfaits que ce pillage en règle cause à notre industrie culturelle, et fasse voter une loi qui, a mon sens, est encore trop accommodante avec les voleurs d'oeuvres protégées.

Écrit par : un collectif anonyme | mardi, 10 mars 2009 14:36

Trouvé dans les commentaires des lecteurs de Libé, là : http://www.liberation.fr/medias/0101553190-une-loi-deconnectee-de-la-realite

"Il n'y a qu'une solution mes amis. Le jour où cette loi sera mise en oeuvre, il faut que chaque propriétaire d'un ordinateur télécharge chaque jour. On verra s'ils vont couper tout le monde et surtout, on verra la réaction des opérateurs quand l'ensemble du réseau n'aura plus de connections ! Perso, je télécharge (et je n'en ai aucune honte) ce que je n'acheterai pas. Ou bien des choses qui n'existent pas en DVD ou VHS. Bref, j'ai récupéré des documents rares que je n'aurais pu avoir ailleurs ! Quelqu'un peu me fournir le DVD du concert de Sting "Strange fruit" ? Non, et surtout pas les marchands..... Internet oui ! Alors pourquoi m'en priver ? Je vous rassure, j'ai acheté le dernier DVD du concert de Police. Hors de question de le télécharger. Quand on aime, on veut l'objet. J'ai téléchargé "Dexter". ça m'a plu. Je vais acheter le DVD. J'ai téléchargé "Bienvenue chez les ch'tis", je n'achèterai pas. Si je n'avais pu le télécharger, je ne l'aurais pas acheté de toute façon, donc pas vu ! En ce moment, je découvre une sitcom ancienne "Frasier Crane". Où l'aurais je trouvé sans internet ? Je suis moi même auteur, je suis donc bien placé pour parler du sujet. ça ne me dérange pas que quelqu'un télécharge ce que j'ai fait. Il peut avoir un coup de foudre et vouloir en savoir plus sur mon travail. Je serai forcément gagnant sur le long terme. Et puis sur You tube et Daylimotion, il y a des sketches que j'ai écrit. Pourtant, je ne touche pas de droits d'auteurs. Qu'une plateforme se fasse du fric sur mon dos me choque bien plus qu'un type qui va mettre mon travail à disposition tout à fait bénévolement. J'ai prêté des disques à des potes quand j'étais jeune, qu'ils enregistraient sur une K7 audio. On va me poursuivre ? Où est la différence si ce n'est que la mondialisation a pris le pas sur la camaraderie de proximité ? Aujourd'hui j'ai des potes à Rio, Madrid et Londres au lieu de Rouen, Quevilly et Oissel. On ne peut pas cracher sur protectionniste d'un côté et le cajoler de l'autre. Un artiste veut être vu. Et comme l'a très bien dit mon camarade Michaël Youn : "Je préfère être téléchargé. Au lieu de rouler en porshe on roulera en audi TT, et on se fera une raison !"
Pas vraiment le genre de réflexion qu'on risque d'entendre chez les marchands !
D'ailleurs, en tant qu'ex auteur de Groland, je n'ai jamais touché le moindre centimes des ventes du 20H20, Grolandsat, et Groland, 15 poils au cul.
Ces choses sont dans les bacs depuis fort longtemps. Où est passé l'argent ?
Si c'est juste pour rincer les majors, alors je vous le dis les copains, téléchargez sans honte, l'argent n'arrive pas jusqu'à nous (ou du moins moi, je ne suis pas dans compte en banque des autres)

Je terminerai ce coup de chapeau (qui n'a rien à voir mais tant qu'on y est) au gouvernement qui a obligé, sous peine d'amende, tout un chacun d'avoir un triangle dans sa voiture et qui aujourd'hui est amené à ne pas le sortir sur l'autoroute. J'imagine que bientôt, il ne faudra pas non plus mettre le gilet jaune obligatoire parce qu'il fait mal aux yeux.

Une chance que Sarkozy est opté pour l'ouverture pour avoir les meilleures....

Au secours !

Franck Benoist, ex auteur à Groland"

Je ne sais pas si c'est le vrai, mais les arguments sont bons...

Écrit par : The Playlisters | mardi, 10 mars 2009 16:25

Ce sont les arguments, au fond, de pas mal de gens qui téléchargent ; le droit de tester, de découvrir, de jeter, d'acheter ce qui le mérite, d'échanger. Et aussi la critique d'un système, qui se goinfre depuis des années sur le dos de la "création", incapable de s'adapter aux nouveaux médias, qui vit sur la rente.

Sinon, ici :

www.20minutes.fr/article/308183/Chats-Vous-interviewez-Alain-Chamfort-et-Bernard-Miyet.php

"Un certain nombre d'oeuvres protégées"

Genre ; "bonjour, je suis Diam's, mon nouvel album sort, je demande à ce qu'il soit surveillé sur le net (moyennant finances, n'est-ce pas)" ?

Une sorte de surveillance et de punition sur commandes, à la demande des maisons de disque, concernant des produits à fort potentiel commercial, événementiels... Une police privée du Net... (le prestataire technique se frotte les mains)

Écrit par : f | mardi, 10 mars 2009 17:25

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu