Avertir le modérateur

14 avril 2008

Un prof pour onze élèves ?!

Angoulême. Chez les Darcos. Dimanche 13 Avril 19 heures 30. L'ambiance semble bien lourde. Xavier Darcos, ministre de l'Éducation et sa femme Laure Darcos, chef de cabinet adjoint auprès du ministre de l'Éducation, Monsieur Darcos lui-même, entament le repas par le potage d'asperges dominical et printanier.

 

Laure : Un prof pour 11 élèves ?! T'es ridicule Xavier !

Xavier : Ben oui...

Laure : Et d'où tu sors ça ?

Xavier : 5 371 368 élèves et 511 485 enseignants en collège et lycée, je divise et je trouve 10,501. J'arrondis à 11 car ça fait plus vrai que 10. Voilà !

Laure : Et t'es fier de toi ?

Xavier : Ben non.

Laure : Et pourquoi t'es pas fier de toi ?

Xavier : Ben parce qu'au collège et au lycée ils ont un professeur de mathématiques, un professeur de biologie, un pour l'anglais, un pour la physique et la chimie, un pour le sport, un pour l'allemand...

Laure : J'ai compris oui, un par matière. Et tu oublies ceux qui sont en arrêt maladie ou en congé maternité et qui sont remplacés par d'autres enseignants...

Xavier :  Arf !

Laure : Xavier, s'il te plaît ne compte plus, tu es juste professeur associé de littérature comparée, don't forget it !

Xavier : Hein ?

Laure : Non rien... 

 

 

*** 

 

l'info du jour 

Le clip du dessous n'a rien à voir avec l'idiotie du dessus.

bonne journée

 

 

 

 

The Whitest Boy Alive

Golden Cage (2006)

 

Clip non officiel

réalisé par Geoff McFetridge

 

 

 

L'officiel est dessous

tout aussi charmant bien plus coloré

et réalisé par Mauro Vecchi

 

 

 
 
 
 
 

10:00 Publié dans Agitation / Réaction | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : musique, video, darcos, grève, The Whitest Boy Alive |

13 avril 2008

Jour de seigneur #18

Et hop !

C'est de nouveau dimanche, et comme chaque dimanche, les deux play-listers ont le plaisir d'offrir des sons extraordinaires à vos oreilles fatiguées par (biffer les mentions inutiles) :

- une semaine d'engueulades entre collègues

- les appels téléphoniques incessants de membres de votre famille bien intentionnés

- l'écoute régulière de RTL2, Le Mouv', NRJ ou Chérie FM

- Les cris ininterrompus de vos voisins en crise conjugale

- autre (préciser) : ........................................................................................

 

Et ce dimanche, c'est le tour de la bande à Rolo. Oui, Rolo, pas Bono. Ne mélangeons pas les torchons poètes avec les serviettes aux gros sabots !

La bande à Rolo McGinty, donc, plus exactement The Woodentops.

Encore un groupe injustement sous-estimé, voire oublié.

Menée par Rolo, chanteur génial, une bande d'énergumènes n'hésitant pas à marier rockabilly et accordéon, funk moite et violons hargneux, dub et électro-rock... Le tout entraîné par un Casiotone 101 dont jouait la future écrivain Alice Thompson... 

Des collaborations avec Adrian Sherwood, Lee "Scratch" Perry...

3 albums en studio, 1 live, 2 poignées de singles et puis s'en vont...

S'en vont ?

Pas tout à fait, il semblerait que le groupe se reforme pour des concerts fiévreux, comme celui auquel nous avons eu le bonheur d'assister, il y a trop longtemps, au Bikini... 

Si par chance ils passent vers chez vous, n'hésitez pas une seconde !!! 

Et maintenant, musique !!!

 

 

 
The Woodentops
It Will Come (1985)
 

 

 
The Woodentops
(Love Affair With) Everyday Living (1986)

 

 

 
The Woodentops
Wheels Turning (1988) 
 
AJOUT : Cette vidéo a été désactivée au bout de 6 heures par les flics de Sony/BMG, plus rapides que l'éclair... 
Vous pouvez quand même la voir là... clic

 

 

 
The Woodentops
Love Train (live 1987)
 
 
 
2f9cf580e6266580530a4805d57f1c77.jpg
 
clic clic pour aller explorer leur site, télécharger leurs morceaux inédits, en savoir plus sur le Casiotone 101, et voir leur frimousses en photo... 
 

 

 

08:30 Publié dans Jour de seigneur | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : woodentops, musique, video |

12 avril 2008

Cha cha cha rock'n'roll #3

Youpi le voili

le minimix du samedi

le

Cha cha cha rock'n'roll number three

 

idem que d'hab'

3 morceaux mixés à rendre jaloux King Tubby 

(Oh les menteurs.

Remboursez !!)

 

(s'il vous plait, un peu de tenue au dessus !) 

 

allez 

on clic sur le triangle noir

 

 

 

 

 

 La tracklist dans le commentaire précieux de "la jaquette"

08:55 Publié dans Minimix | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : musique, minimix, cha cha cha rock'n'roll |

11 avril 2008

La vie déraille

Gare Montparnasse - Un guichet quelconque (le numéro 20 par exemple).

 

- Bonjour Monsieur !

- Bonjour Monsieur, Paris Hendaye  pour dix personnes dont deux adultes, six mineurs et deux majeurs... Famille nombreuse quoi.

- Vous avez la carte "Famille hyper plus" ?

- Non non, la carte normale "Famille nombreuse" uniquement.

- Ah désolé, mais elle ne fonctionne* plus cette carte, monsieur !

- Hein ?!

- Depuis hier elle a été remplacée par la carte "Famille hyper plus" avec nettement plus d'avantages...

- C'est à dire ?

Un client s'interpose bruyamment

- Pardon, Daft Punk**, quel train ?

- Le Paris Hendaye dans dix minutes quai 3 voie 6 !

- Cool man à bientôt !

- A votre service jeune homme, bon voyage. 

- Vous me disiez pour les avantages de la carte "Famille hyper plus" ?

- Ah oui, outre son prix qui peut être amorti en huit aller-retour, 370 Euros, nous offrons aux parents des boules Quies...

- Super !?

... 

- Eh m'sieur, David Guetta quel train ?

- Pff ! 

 

 

 

* L'état a annoncé le 4 Avril qu'il se désengageait du financement de la carte "famille nombreuse" et des autres tarifs sociaux.

** Le Paris-Hendaye se transforme en night-club tous les samedis. 

 

 

 

 
The Nomads
The King Of Night Train (2000)
 
 
 
 
6bc2110a50cf5dd20d0a5707ddd931c8.jpg
C'est l'avant dernier single
de ce grand groupe de garage suédois.
Pas leur meilleur, mais bon,
Joey Ramone est aux choeurs.
 
 
 
 

08:00 Publié dans Agitation / Réaction, La nausée | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : sncf, The Nomads, musique, video, famille nombreuse |

10 avril 2008

Nous vous aimons !

Rappelez-vous, ce n'est pas très loin.

Hier, oui, hier, nous vous avons fait écouter les Buzzcocks le matin, puis les Fine Young Cannibals l'après-midi.

Et alors ?

Ben oui quoi, et alors ?

Et alors aujourd'hui, vous avez les deux réunis dans un seul billet, bande d'abrutis (mais oui, c'est gentil, abrutis, dans notre bouche !).

Et pourquoi, nous direz-vous ?

Ben parce que, bande de crétins (mais oui, crétins c'est gentil dans notre bouche !).

Parce que, comme tout vrai amateur de bonne musique devrait le savoir, les seconds ont repris les premiers !

Ah bon ?! (Ah mais c'est pas vrai, regardez-les, là, la bouche ouverte... Allez, fermez ça, il y a des mouches qui risquent de se perdre !)

Et oui, Fine Young Cannibals ont repris "Ever Fallen In Love (With Someone You Shouldn't've)" des Buzzcocks.

Allez, rompez, écoutez, et faites votre choix !

 

 

On fait dans l'ordre chronologique, donc d'abord les créateurs, mesdames et messieurs applaudissez les BUZZCOCKS !!! 

 

 
Buzzcocks
Ever Fallen In Love (With Someone You Shouldn't've) (1978) 

 

Et maintenant voici les repreneurs, mesdames et messieurs voici les FINE YOUNG CANNIBALS !!!

 

 
Fine Young Cannibals
Ever Fallen In Love (With Someone You Shouldn't've) (1987) 

 

 

Et hop, passez une bonne journée, bande de... Raaaaaaaaaaaaahhhh... Bande de lecteurs !

Et n'oubliez pas ! Ne tombez pas amoureux de quelqu'un avec qui vous ne devriez pas !!!

 

 

08:00 Publié dans Musique, maestro !, Oh mon beau miroir | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : Buzzcocks, Fine Young Cannibals, musique, video, amour |

09 avril 2008

Moi quand je serai grand, j'veux être...

Dialogue de haute tenue entre Guillaume Durand et Thierry Ardisson.

- J'utilise des fiches car elles me donnent une sécurité, au cas où ça partirait en couilles. Il faut être génial pour animer une émission sans. Ou alors on dit n'importe quoi, comme toi, Guillaume.

- Pff, tu n'as rien inventé d'exceptionnel à la télévision Thierry. Si tu continues à te répandre en déclarations débiles, c'est parce que tu marches à côté de tes rêves. Tu voulais être un grand patron de presse, tu ne l'es pas, tu voulais être un grand producteur de cinéma, tu ne le seras pas.

 

On s'en fout, mais bon, toujours un bon prétexte pour...

 

 

 


 Fine Young Cannibals

I'm Not The Man I Used To (1989)

14:30 Publié dans Zéro de conduite | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : Fine Young Cannibals, tv, musique, video |

Pauvre Martin, pauvre misère...

Pauvre Martin Hirsch.

Il est vraiment déçu. Le RSA, revenu social d'insertion, a du plomb dans l'aile...

V'là t'y pas qu'après notre Grand Vizir, c'est le Commandeur des croyants lui-même qui s'y colle.

 

- Ben oui Martin, on va y réfléchir, mais bon, là, tout de suite, c'est quand même un peu dur, parce que tu vois, on est un peu fauché. Mais surtout tu la fermes, hein ? C'est pas de la rigueur, c'est de la prudence. Parce que ton truc, c'est bien joli, c'est sûr, mais tes pauvres, si on veut leur donner des thunes, faut d'abord les avoir, tu vois ? Alors pour le moment, ce qu'on peut faire, c'est gros comme ça, là. Pas plus. Et comme on est super cool, on aimerait pouvoir leur en donner gros comme ça, tu comprends ? Soit pas pressé, on a le temps, pour le moment y a les Restos du Coeur ouverts, y z'ont pas besoin de toi tout d'suite...

- C'est promis ?

- Bien sûr, c'est promis ! Croix de bois, croix de fer, si je mens j'vais en enfer, et j'crache par terre ! Pttiiiioooou !

- C'est pas propre, mais t'es sympa, tu me tiens au courant, hein ?

- Mais oui mais oui... Allez, file ! 

...

- Allo François ? Tu devineras jamais qui était avec moi à l'instant ! Et qui en plus voulait qu'on lui trouve du blé pour aider les clodos ! Bien oui ! Y a pas qu'un âne qui s'appelle Martin, mouarf !!! 

 

 

 
Buzzcocks
Promises (1978)
 
 
 
10f6d3567e5632927c7385b658d04c7f.gif
c'est promis, tu clic clic sur la pochette ? 
 

 

08:00 Publié dans Agitation / Réaction | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : martin hirsch, sarkozy, RSA, buzzcocks, musique, vidéo |

08 avril 2008

Adieu Paris

La flamme.

Elle est passée à Paris, triste. Comme à Londres.

Un incendie de la tour Eiffel à Charlety.

Fanions RSF confisqués arrachés sur tout le parcours, comme les drapeaux tibétains.

Les mains n'agiteront que du bleu blanc rouge, 5 étoiles et cinq anneaux. Pas de soleil jaune.

Gros bordel en vue. Très tendue l'ambiance.

La flamme est rapidement évacuée en bus, éteinte. Puis rallumée. Puis rééteinte et encore allumée.

L'extincteur pourrait être une arme. Mais non, "c'est technique". A peur! A peur!

Des corps s'allongent, au sol, d'autres s'enchaînent.

3000 accompagnateurs en uniforme suent énormément des aisselles et du front. 

La courbe de nervosité est exponentielle.

La flamme sera détournée et boudera l'Hôtel de Ville, Bertrand aussi (boudera).

C'est l'embarras...

Les G.O chinois stopperont finalement la balade parisienne et le transport du symbole finira en commun, dans un bus.

Comité national olympique et sportif français (CNOSF)

1, Avenue Pierre de Coubertin 

Terminus tout le monde descend,

Les chauffeurs doivent se reposer.

Prochaine étape, San Francisco.

 

Adieu Paris. 

 

 

Les fils de joie

Adieu Paris (1983)

 

 

 

1a8a5d47df1ff97a2f42ae95184c3713.jpg
clic et retour à 

Toulouse 1983

Grande classe

Dans la tête à jamais

 

Adieu Paris sera présent sur la compilation

"Des jeunes gens mödernes" (Agnes b./Naïve)

Sortie le 23 Avril 

 
 

 

 

08:05 Publié dans Agitation / Réaction, Sans image, Zéro de conduite | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : flamme, chine, paris, jo, musique, fils de joie |

07 avril 2008

Blues du lundi

MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY MONDAY

 

 

New Order
Blue Monday (1983)
Originale vidéo
85a4ba2b7b9f1c7978b431b77cc8c13c.jpg
Pas de clic nécessaire.
***
New Order sera influencé par plusieurs morceaux
pour la composition et la production de blue monday.
pour les arrangements et plus encore c'est
dirty talk de klein & mbo (1982)
(disco house italienne du label zanza)

 

 

le synthé voix dans l'intro de blue monday, lui, est un sample de
uranium de kraftwerk (1975)

 

 

***
Et,
m.i.a samplera blue monday en 2008
pour son morceau $20 sur l'album kala
alors pour bonus le voilà

08:00 Publié dans Musique, maestro ! | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : new order, donna summer, klein & mbo, m.i.a., musique, video, lundi |

06 avril 2008

Jour de seigneur #17

La semaine dernière c'était funky à souhait.

Aujourd'hui ce sera chépaquoi à se moucher.

Et j'irai me coucher... 

 

**** 

 

Mes oreilles n'auront gouté qu'à un seul beignet pendant le voyage :

It's Immaterial

Le retour de Paris en IDTGV n'a duré qu'un seul album, leur premier et avant dernier "Life Is Hard And Then You Die". Dix morceaux, dix parfaites réussites d'un fourre-tout électro, blues, folk, new-wave, banjo, flamenco, récitatif.

Et aux refrains assassins de mélancolie.

C'était en 1986. 

Puis j'ai dormi. 

J'aurai même pas vu Poitiers. 

Allelujah ! 

 

****

 

Pour finir une information importante 

It's Immaterial est un duo

John Campbell and Jarvis Whitehead

mais ne le notez pas ça ne vous servira à rien.

 

 

 

 

   

It's Immaterial

Driving Away From Home (1986)

 

 

Et pour finir un plan fixe de quatre jeunes dos adolescents :

 

 

 


It's Immaterial

Space (1986)

 

 

Bon dimanche petit seigneur d'un jour.

 

 

f76a415554b8dd3f5788558063e61881.jpg
clic sur le menton
et ...

 

09:10 Publié dans Jour de seigneur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : it's immaterial, musique, video |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu