Avertir le modérateur

22 octobre 2008

Soeur Emmanuelle au 7ème ciel

Notre hommage à Soeur Emmanuelle, qui accompagna nos émois d'adolescents...

Voici une tentative de filmographie de celle dont la vie inspira tant de grands réalisateurs :

1969 : Moi, Soeur Emmanuelle de Cesare Canevari
1974 : Soeur Emmanuelle de Just Jaeckin
1975 : Soeur Emmanuelle 2 : l'antivierge de Francis Giacobetti
1975 : Black Soeur Emmanuelle en Afrique de Bitto Albertini
1976 : Black Soeur Emmanuelle en Orient de Joe D'Amato
1977 : Goodbye, Soeur Emmanuelle de François Leterrier
1977 : Soeur Emmanuelle et les collégiennes de Giuseppe Vari
1977 : Black Soeur Emmanuelle en Amérique de Joe D'Amato
1977 : Black Soeur Emmanuelle autour du monde de Joe D'Amato
1978 : Soeur Emmanuelle et les filles de Madame Claude de Joe D'Amato
1984 : Soeur Emmanuelle 4 de Francis Giacobetti
1986 : Soeur Emmanuelle V de Walerian Borowczyk
1988 : Soeur Emmanuelle 6 de Bruno Zincone
1993 : Soeur Emmanuelle au 7ème ciel de Francis Leroi
1994 : Soeur Emmanuelle : First Contact (TV) de Lev L. Spiro
1994 : Soeur Emmanuelle 2 : A World of Desire (TV) de Lev L. Spiro
1994 : Soeur Emmanuelle 3 : A Lesson in Love (TV) de David Cove
1994 : Soeur Emmanuelle 4 : Concealed Fantasy (TV) de Kevin Alber
1994 : Soeur Emmanuelle 5 : A Time to Dream (TV) de David Cove
1994 : Soeur Emmanuelle 6 : One Final Fling (TV) de Jean-Jacques Lamore
1994 : Soeur Emmanuelle 7 : The Meaning of Love (TV) de Brody Hooper
1995 : Eternelle Soeur Emmanuelle (TV) de Francis Leroi
1995 : La revanche de Soeur Emmanuelle (TV) de Francis Leroi
1995 : Le secret de Soeur Emmanuelle (TV) de Francis Leroi
1995 : L'amour de soeur Emmanuelle (TV) de Francis Leroi
1995 : Le parfum de Soeur Emmanuelle (TV) de Francis Leroi
1995 : Soeur Emmanuelle à Venise (TV) de Francis Leroi
1995 : Magique Soeur Emmanuelle (TV) de Francis Leroi
2004 : Soeur Emmanuelle vs. Dracula de KLS
2009 : What else Soeur Emmanuelle (En projet - producteurs : Alain Sitritzky et Alain Sarde)

Nous en oublions sans doute, mais nous savons que tous les cinéphiles qui nous lisent compléterons !

Et, comme dans le film réalisé par l'immense François Leterrier, chantons en coeur avec Serge Gainsbourg :

"Soeur Emmanuelle, Soeur Emmanuelle, Soeur Emmanuelle, goodbye
Soeur Emmanuelle aime les caresses buccales et manuelles
Soeur Emmanuelle aime les intellectuels et les manuels
Soeur Emmanuelle, Soeur Emmanuelle, Soeur Emmanuelle, goodbye...
"

 

 

 

Extraits de "Goodbye Emmanuelle"
réalisé (?) par François Leterrier (1977)
Musique de Serge Gainsbourg

 

20 octobre 2008

Au pieu les p'tits vieux !

Mesdames et messieurs, chers playlistusers,

Je suis chargé par les playlisters de vous annoncer qu'ils seront dans l'incapacité de vous faire partager un excellent billet (comme ils en ont l'habitude) aujourd'hui.

En effet, l'homme lisse et adrien (de rien) ont eu la mauvaise idée prendre ensemble ce premier déjeuner de la semaine, en l'arrosant de bouteilles d'un merveilleux Morgon, et ils ont soudain (après des palabres interminables sur la qualité de l'écriture cinématographique chez Bertrand Bonello, Steven Spielberg, Jean-Luc Godard, les frères Coen, David Cronenberg, Michel Gondry, les Marx Brothers, David Lynch, Luis Buñuel, Ben Stiller et Max Pécas) ressenti le besoin impératif de se jeter sur un lit pour faire une sieste.

Vous m'en voyez désolé, sincèrement.

Pendant qu'ils cuvent, je vais donc faire de mon mieux pour que vous passiez un agréable après-midi, en vous mettant quelques images sonorisées de standards de Spike Jones & His City Slickers.

Merci de votre attention, et à bientôt.

Signé : le tavernier (non, je ne m'appelle pas Bertrand, je m'appelle Ferdinand)

 

 

 

Spike Jones and His City Slickers
Clink ! Clink ! Another Drink (1942)

 

Spike Jones and His City Slickers
Cocktails For Two (1945)

 

 

Spikejones.jpg
Ah ! On vient de m'apprendre qu'en cliquant sur la planche de Spike Jones,
le chef d'orchestre qui dirigeait à coups de revolver,
il est possible d'aller voir voir ce qu'en dit Wikipedia.
Je transmets donc !

 

 

 

14 octobre 2008

La France est aussi belle qu'une Cadillac...

Une nuit sans sommeil dans les airs auprès de la lune.

Une arrivée dans les nuages.

Ma valise égarée.

La tête toujours là-bas, au pays où McCain ne sera jamais président.

Un café.

Le canapé.

Et je serai là, dans deux où trois heures.

 

A plus tard...

 

 

 

Extrait de "Comme la lune" de Joël Seria (1977)

 

affiche--Comme-la-lune-1977-1.jpg

Si curieux de l'obsédé
Joël Seria
c'est ici

 

 

11:00 Publié dans Arrête ton cinéma !, Oh mon beau miroir | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : video, play-list, marielle, cinéma, joël seria |

05 octobre 2008

La séance de 20h15

Deux femmes.

Une salle d'attente.

Un combat sans pitié.

Du suspense.

De la violence.

Enfin une utilité aux téléphones portables.

Rock'n'roll !

 

Bonne soirée !!!

 

 

 

Kwiz (2006)
réalisé par Renaud Callebaut

 

 

cover.jpg
un clic sur l'affiche vous permettra de lire une interview de Renaud Callebaut,
un clic sur Kwiz vous permettra de lire un texte sur le film.

 

 

20:15 Publié dans Arrête ton cinéma ! | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cinéma, court-métrage, renaud callebaut, kwiz |

04 octobre 2008

Dada "Bollywood" rock'n'roll guerilla #4

1966-c-Teesri Manzil.jpg

 

Aujourd'hui, play-list a décidé de soutenir la lutte

de ses camarades techniciens et acteurs de Bollywood.

Pas en se mettant en grève comme eux, non.

Mais en vous faisant profiter d'un minimix sauce curry,

un dada rock'n'roll guerilla plein de sitar et de tablas.

 

Bon appétit !

 

 

comme d'habitude, en cliquant sur le triangle dans le rectangle,
Ganesh et Devi-Durga viendront chanter et danser avec vous.

 

Comme un bonheur n'arrive jamais seul,

un cadeau bonus,

disco juste comme il faut,

en vidéo.

 

chanson "Pyar Zindaghi Hai"
extraite du film Muqaddar Ka Sikandar
réalisé par Prakash Mehra (1978)

La musique est de Kalyanji Anandji,
je vous les avais présentés .

 

Muqaddar_Ka_Sikandar_film_poster.jpg
clic sur l'affiche pour en savoir plus sur le film !

 

01 octobre 2008

La crise économique, c'est fantastique !

2 oct. 2015

Cher journal, 6 ans déjà que nous sommes devenus chinois.

Papa vient de revenir de l'usine, épuisé comme tous les soirs. Je sais qu'il va ouvrir une bouteille de Mei kwei lu chew, la boire, et s'écrouler sur son fauteuil, avant de se réveiller en pleine nuit pour aller injurier maman...

Je n'en peux plus de cette vie...

Marre de la chicorée en guise de café, des topinambours qui remplacent les patates, marre de faire bouillir des morceaux de viande séchée et de les mâcher pendant des heures...

Papa dit que tout ça c'est de la faute aux banques qui existaient autrefois, et aux hommes politiques qui ne les ont jamais vraiment contrôlées.

Moi je ne sais pas, j'étais trop petit pour me rappeler comment était le monde avant le Grand Krach Economique et l'arrivée des chinois.

Mais je sais que je déteste notre maître, Monsieur Chen-Li, et que maman pleure tous les soirs, après avoir dû s'occuper de sa maison et de ses enfants.

Moi je n'ai pas trop le temps de penser à tout ça, le travail à l'usine est dur, mais au moins je ne me fais pas embêter par les enfants de M. Chen-Li qui aiment me traiter de face de lune...

Je vais écouter un peu la radio en cachette, ce soir il y a un opéra, et puis je vais me coucher, cher journal, demain une longue journée m'attend...

 

 

 

Carmeng, ballet extrait de "Les chinois à Paris"
réalisé par Jean Yanne (1974)

 

1974_Les_Chinois_a_Paris.jpg
clic clic sur l'affiche pour en savoir plus sur le film !

 

28 septembre 2008

La séance de 22h20

Bonsoir mesdames, bonsoir mesdemoiselles, bonsoir messieurs.

Ce soir, la séance de 22h20 de play-list (le blog bicéphale qui s'affale sous les rafales triomphales des journalistes paternalistes et triomphalistes) sera consacrée à George Pál.

Non, George Pál n'est pas l'inventeur du supplice qui porte son nom.

Non, George Pál n'est pas l'inventeur de la patée pour chien.

George Pál était tout simplement un réalisateur, producteur et scénariste né en Hongrie, émigré aux Etats-Unis, spécialiste des marionnettes animées. Les siennes se sont appelées Pal-Doll en Allemagne, puis Puppetoons aux USA. Plus tard il a aussi produit quelques attendrissant nanards, dont La guerre des mondes et Quand la marabunta gronde réalisés par Byron Haskins, ou Les aventures de Tom Pouce qu'il réalisa lui-même...

En 1938, alors qu'il fuyait le nazisme depuis 4 ans, la firme Philips a eu l'excellente idée de lui commander un film publicitaire destiné à montrer la qualité de ses appareils sonores. La bande-son musicale fut confiée à Ambrose & his Orchestra, et comprend trois chansons : She Wore A Little Jacket Of Blue, Harbour Lights chantée par Sam Browne, et The Rhythm's OK In Harlem chantée par Evelyn Dall.

Voilà, vous en savez assez pour regarder cette petite merveille d'animation, de fluidité, de poésie, et de rythme, destinée à nous faire acheter des postes de T.S.F. !!!

Bonne soirée !!!

 

La Grande Revue Philips 1938
réalisé par George Pál (1938)

 

 

Film2006Pal_Philips_Broadcast.JPG
clic clic sur les moustachus pour faire le plein d'informations
sur George Pál !!!


 

22:20 Publié dans Arrête ton cinéma ! | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : george pal, publicité, philips, animation, cinéma, court-métrage |

16 septembre 2008

La séance de 21h17

- Ah bon, vous faites de la musique ?

- Oui, on est tous batteurs...

- Tous batteurs ? Mais vous avez des spécialités ?

- Pas vraiment, mais moi je préfère jouer des tables, Manu des verres, Luc des placards, Marie-Madeleine du robot-mixer, Jacques des fauteuils et des assiettes, et Rodolphe est polyvalent, livres, porte-quéquette, brosses à dents, service à fondue, tourniquette pour faire la vinaigrette, réveil-hélicoptère, aspirateur sans sac, moule à glaçons, ratatine-ordure, roulette à pizza, téléviseur atomique, textes de chansons, il s'en fout !

- Hein ?! Mais ce ne sont pas des instruments, ça !!!

- Pas des instruments ? Laisse-nous ton appartement 10 minutes, et tu vas voir !

- Euh... D'accord, mais vous n'abîmez pas ma belle batterie de cuisine, hein ?!

 

 

 


Music for One Apartment and Six Drummers (2001)
réalisé par Ola Simonsson et Johannes Stjärne Nilsson


Les deux réalisateurs ont fait quelques autres courts métrages,
malheureusement ils semblent introuvables sur le net...
Ils sont en train d'en préparer un long,
un thriller musical,
une sorte de développement de ce merveilleux cours de batterie en appartement...
Quelques infos sur le site du Festival du film de Vendôme,
qui leur a consacré une rétrospective en 2006,
et leur filmographie complète ici (fichier PDF)



Bonne soirée !!!


21:17 Publié dans Arrête ton cinéma ! | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : cinéma, video, court-métrage, musique, batterie, appartement |

28 août 2008

Ce soir je meurs !

Oui c'est décidé... ce soir je serai mort et dans un attentat.

Bon j'avoue, pour de faux puisque je suis figurant depuis quelques jours sur le prochain film des frères Larrieu "Les derniers jours du monde".

Hier la journée de tournage s'est achevée vers 1h.

Six heures à monter 30 marches de l'opéra de Toulouse et à les redescendre.

Six heures à les gravir au coté de Mathieu Amalric.

Six heures à entendre Moteur !  Action ! Coupez !

Six heures à se faire bousculer par Marina Hands qui elle les descendait.

Et un cachet de 70 euros bruts...

 

Ce soir début du tournage à 20h. Fin prévue vers 6h.

Je raconte demain... si je suis toujours là.

 

La semaine prochaine ce sera le saut en parachute avec des palmes de plongée que play-list testera.

 

 

 

Telepathique
I'm not the man you think I am (2008)

 

1177860396.png
Pour en savoir un peu plus
sur ce duo brésilien
et leur reprise
d'un morceau de Bryan Adams
clic bon dieu
sur leur pochette.

14 août 2008

La grève

20minutes.fr est en grève.

Motif : la "mise à pied" de son rédacteur en chef, Johan Hufnagel. Sans raison donnée pour l'instant, en plein été, alors qu'une grande partie de l'équipe rédactionnelle est en vacances.

Bon, il faut le reconnaître, play-list se tient loin des couloirs de 20minutes. Tout ce que nous savons et voyons est le travail fait. Et comme nous avons fait un passage par lepost.fr avant de venir grossir les rangs des blogs de 20minutes.fr, nous pouvons comparer. Et la comparaison est à l'avantage de 20minutes, sans aucun doute. Bien sûr il nous arrive de nous énerver sur des mises en avant de blogs "people", de billets à nos yeux sans intérêt, mais d'autres doivent penser la même chose de nous lorsque nous sommes en "une".

Si vous voulez comprendre ce qui agite le site, vous pouvez aller lire , , ou encore .

En attendant d'en savoir plus, de pouvoir prendre parti, ou de décider de repartir vers d'autres cieux, profitons de l'instant.

Pour revoir la séquence d'ouverture de "La Grève" de Eisenstein.

Les images superbes d'Edouard Tissé...

Et puis cette grève tombe bien... Je n'arrive pas à me remettre dans l'esprit du blogueur monocéphale, la tête toujours en vacances, le cerveau balancé par les vagues de l'Atlantique, les pieds dansant sur le sable.

Ailleurs.

Sur la grève.

 

 

 

Séquence d'ouverture de "La Grève"
réalisé par S.M. Eisenstein (1924)

 

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu