Avertir le modérateur

20 juillet 2008

Faim dévorante

Une histoire des conflits dans lesquels les États-Unis ont été ou sont impliqués, depuis la Seconde Guerre Mondiale jusqu'à hier matin.

Dans le rôle des militaires, des armées : de la nourriture.

Un film d'animation intelligent, impressionnant, réalisé par Stefan Nadelman...

Si vous avez du mal à reconnaître les belligérants,
vous avez la distribution des rôles ici ---> X
ainsi qu'un petit mot du réalisateur accompagné d'une liste des conflits là ---> X

 

 

 
Food Fight
réalisé par Stefan Nadelman (2006)
 
 
 
 
 
En faisant tout doucement clic sur sa tête très remplie,
vous pourrez voir ce que Stefan sait faire...
 
1115093992.jpg

16:25 Publié dans Arrête ton cinéma ! | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : cinéma, animation, video, guerre, faim |

16 juillet 2008

Les animals

Les animals animaux ne sont pas des zumains humains.

Ils sont différents, et pas pareils en même temps, mais des fois ils ont des poils et des fois des plumes et des fois des zécailles écailles.

C'est pour ça que je les zaime aime bien, surtout les chats.

Mon copain il aime bien les chiens mais pas moi, je préfère les chats parce que ils zaboient qu'ils n'aboient pas et qu'ils ronronnent.

Mon papa il aime les chats aussi. Même qu'il en a eu plusieurs, qui s'appelaient Yoyo, Chat-Pitre 1er, Séti, Minouche, et je ne sais plus après. Mais il les a vendus aux enchères maintenant.

Bon il faut que j'arrête d'écrire parce que mon frère il me dit que papa revient, et qu'il veut faire son billet pour plèliste play-list et que si il me voit il sera pas trop content parce qu'il n'aime pas qu'on touche à son ordinateur alors j'enregistre et puis voilà !

Au revoir !

 

Passable.
Sujet peu développé, beaucoup de fautes d'orthographe et de grammaire.
Peut mieux faire.

4/10

Adrien (de rien) et L'homme lisse

 

 

 
SPEKTR
Things That Go Bump In The Night (2008)
 
 
 
169721344.jpg
 
Encore des Danois !
Encore un excellent clip animé
(et rempli d'animals bizarres) !
 
SPEKTR ou un ancien guitariste des Raveonettes,
entouré d'une bande de rockers
amateurs de musique de films.
Ils ont sorti un excellent album cette année,
il faut l'écouter !
 
En attendant, vous pouvez cliquer sur la pochette pour aller sur leur site,
cliquer sur le rond O pour aller sur leur Myspace et écouter d'autres titres,
ou cliquer sur les trois traits III pour le site de leur label, Tocado Records.
 
Merci à l'anonyme qui a écrit le billet !
 
 
 

10:00 Publié dans Arrête ton cinéma !, Musique, maestro ! | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : spektr, musique, video, cinéma, animaux |

13 juillet 2008

Jour de seigneur #26

524955276.gif
Brigitte et Brigitte lui trouvent un air penché.
(Brigitte et Brigitte de Luc Moullet - 1966)

 

 

 

Un jour de seigneur cinématographique, comme promis.

C'est dimanche, donc vous avez le temps de regarder deux petits films, deux court-métrages réalisés par Luc Moullet.

Et comme demain c'est le 14 juillet, et que vous aurez dansé toute la nuit au bal des pompiers, vous aurez aussi le temps d'en regarder un long, en pansant vos ampoules aux pieds...

"Luc Moullet, Luc Moullet ? Mais qui est ce Luc Moullet ?" sont en train de se dire certains d'entre vous.

Oui toi, là. C'est de toi que je parle. N'ouvre pas les yeux grands comme ça, je le sais, je suis télépathe, ça t'épate ?

En bien, pour faire court, Luc Moullet a commencé sa carrière dans le cinéma en tant que critique au Cahiers du cinéma, avant de passer derrière la caméra. Il a réalisé plus de trente films en une quarantaine d'années, a écrit quelques bouquins (dont l'excellent "Politique des acteurs"), c'est un franc-filmeur, comme l'avait appelé Jean Roy dans l'Humanité. Capable de traiter des sujets de société les plus graves avec une distance et un humour qui laissent la place à la réflexion...

C'est un humaniste humoriste, un anarchiste réaliste, un poète qui décortique...

Luc Moullet n'est pas mou - sa filmographie en témoigne.
Luc Moullet n'est pas laid - mais tout est subjectif.
Luc Moullet a de bons mollets - c'est un grand amateur de vélo.

Pour en savoir plus, c'est simple, il suffit d'aller lire cet article là, avant d'acheter ce livre-ci.

Pour commencer, vous allez pouvoir regarder trois films :

- "Essai d'ouverture" ou le combat entre l'homme et la bouteille de Coca-cola.

- "Barres" ou le combat entre l'homme et le tourniquet de métro.

- "Genèse d'un repas" ou le combat entre l'homme et l'homme par l'intermédiaire du contenu de son assiette.

Demain play-list se reposera, avant d'aller prendre la Bastille et d'aller voir le feu d'artifice...

Bon dimanche, et bons films !

 

 

 
Essai d'ouverture (1988)
réalisé par Luc Moullet - 10 min.

 

 

 

 
Barres (1983)
réalisé par Luc Moullet - 14 min.
 
 
 
 
 

Genèse d'un repas (1978)
réalisé par Luc Moullet - 1h 57min.
 
 
 
 

10 juillet 2008

Vinyl Fever !

La police spéciale de Pascal Nègre (PSPN), est en ébullition very nerveuse depuis quelques semaines. Alors que des milliards de mp3 s'échangent devant leur souris, les bras m'en tombent encore, et sans savoir quoi faire pour CESSEZ ! cette légère anarchie, des je-ne-sais-pas-combien de vinyls (communément désignés sous le terme disques microsillons) se copient, se remoulent, se multiplient et s'échangent sous le manteau. Si si.

- Chef ! Attaqu'on nous au pire-to-peer du disque microsillon, Chef ! C'est plus facile !

- Très bien élève Olivennes, mais faites attention à l'orthographe !

- Euh non ! Moi c'est Laeticia Hallyday... Denis le Rapport est parti, je le remplace.

- Arf, désolé Laeticia. Welcome !

- Hello ! Mais c'est pas bien de pirater les disques en vinyle. Tant que Nicolas n'empêchera pas ce trafic et bien Johnny be good et moi-même et bien on restera en Suisse Normande. Voilà !

 

Pour tout savoir sur ces pirateurs et copieurs de vinyls qui embêtent tant Laeticia Hallyday c'est ICI.

J'espère que vous avez cliqué sur ICI car c'est tout l'intérêt de cette note... et la vidéo bien-sûr.

 

Bonne journée !

 

 

 

 

DJ Shadow et Cut Chemist present
The Hard Sell (2007)
Film réalisé par Ben Stokes
pour l'intro du show-mix "The Hard Sell" des deux vieux compères et zigotos du dessus... grand dieu !
Les deux crèmes sont en tournée (1 et 2)
avec
8 platines (ou tourne-disques)
2 pédales d'effets de guitare
et des vinyls des vinyls des vinyls... et des vinyls

Pas de set acoustique prévu.

09 juillet 2008

Robocop, le retour de la revanche

Rapport de Police

Officier au rapport : Brigadier Brice Boutedefrance

Numéro de Matricule : 456NAZ742

Bureau de  Police : Toulouse commissariat central le 09/07/2008. 10h00.

 

Lors de notre patrouille rue des 36 Ponts, ce jour à 6h15 du matin, nous avons remarqué un tas de ferraille suspect sur le trottoir. En nous approchant nous avont avons constaté que le tas de ferraille était en réalité un robot. Nous l'avons chargé à bord du fourgon afin de comprendre la raison de sa présence en ce lieu.

Après intervention du technicien robotique du commissariat, nous avons pu interroger le susdit robot.

Sa première réaction a été de dire que sa mémoire globale avait été endommagée et qu'il ne se souvenait de rien.

Suite à un interrogatoire plus musclé poussé, il nous a déclaré : "je m'appelle PL006X45LP245 fabriqué le 5 juillet 2008 à Bordeaux-Canejan crouic bzzzz hier en sortant du travail scronch scronch je suis rentré chez moi rrrrtttuut après m'être graissé les boulons et lubrifié les articulations zzzrroooum j'ai allumé mon ordinateur intégré et je suis allé lire le blog bicéphale play-list bip bop be-bop re-bop un robot y parlait de nos problèmes"

Après deux claques coups de tournevis notre technicien à réussi à remettre la ponctuation du robot en marche. Je reprends donc.

"après avoir lu ce texte j'ai décidé de tenter une expérience de reproduction humain-robot, comme l'homme qui valait trois milliards, afin de réconcilier robots et humains. il y a du travail pour tous, homme ou machine. j'ai donc tenté de procréer avec ma voisine, mais les choses ont mal tourné."

Trois beignes tours d'écrou de plus ont réussi à remettre les majuscules en marche. Je reprends.

"Ma voisine Lulubelle m'a repoussé, et je suis tombé par la fenêtre. C'est comme ça que vous m'avez trouvé, sur le trottoir et fortement endommagé."

Le suspect a soudain émis des bruits étranges, comme "ggggggizzzzcricricri", et quand mon collègue lui a explosé proposé de l'amener à l'atelier, un éclair a jailli de sa tête et il s'est éteint complètement.

Nous l'avons donc fait évacuer par les robots prolferrailleurs, selon les normes en vigueur.

Ci-joint les dernier moments saisis par la mémoire vidéo globale du robot.

 

 

 
Arling & Cameron
Dirty Robot (Tofu 1.5 Remix) (2001)
 
 
 
 
103672192.jpeg
 
Une rigolote petite vidéo faite par un amateur,
avec un bêtisier final,
comme au cinéma.
un rigolo petit morceau composé par Arling & Cameron,
des bricolos bataves
que vous rencontrerez en clicclicant sur le disque.

 

09:24 Publié dans Arrête ton cinéma !, Zéro de conduite | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : arling & cameron, robot, cinéma, video, musique |

04 juillet 2008

I'm a poor lonesome singing cowboy...

Pendant quelques semaines, je vous avais fait partager mon amour pour les musiques et les danses de Bollywood (mais si, rappelez-vous, c'était ici et ).

Il est temps de vous dévoiler ma dernière lubie, les "singing cowboys".

Il fut un temps où Hollywood arrivait à fabriquer des westerns de série B dans lesquels apparaissaient des cowboys chantant à cheval, au coin du feu, au saloon, etc. Des centaines de films réalisés entre 1930 et le milieu des années 50, date à laquelle la télévision tuera à petit feu ces vaillants garçons vachers...

Ces films avaient pour titre "Melody Trail", "Sagebrush Troubadour", "Guns and Guitars", "Sing, Cowboy, Sing", "Song of the Buckaroo", "Sunset Serenade", "Oklahoma Blues", etc.

Ces cowboys (ou plutôt ces acteurs jouant les cowboys, et parfois ces cowboys devenus acteurs) avaient pour nom Gene Autry, Tex Ritter, Roy Rogers, Eddie Dean, Jimmy Wakely, Monte Hale, Rex Allen, Smiley Burnette, Dick Foran, Fred Scott, Jack Randall, Smith Ballew, John "Dusty" King, George Houston, James Newill, Bob Baker, Jean Passe et Daymayer... Même John Wayne tentera sa chance la guitare à la main !

Leurs particularités ? En dehors du fait qu'ils sortaient leur six-cordes aussi vite que leur six-coups, ils avaient tous un acolyte, leur cheval, héros à part entière, qui avait son nom sur les affiches.

Celui de Gene Autry - le plus célèbre de ces cowboys, une véritable institution aux Etats-Unis - s'appelait Champion. Le pauvre animal étant mort pendant que son maître était parti se battre en Normandie, Gene Autry lui trouva un remplaçant à son retour, qu'il baptisa - en faisant preuve d'une imagination sans limite - Champion Jr.

Le succès de Gene Autry était tel qu'il avait aussi un show radio (Melody Ranch), qu'il était producteur de séries télévisées (des westerns, bien sûr), qu'il possédait plusieurs compagnies de radio, une chaîne d'hôtels, une équipe de base-ball, des stations de télévision, sans parler des ranchs...

Et en 1988, dix ans avant sa mort, l'ouverture du Museum of Western Heritage, devenu depuis le Autry National Center, à Los Angeles.
Un de ses ranchs a été aussi transformé en musée des "singing cowboys", et devinez où il est situé ? Dans la ville qui s'appelle Gene Autry, Oklahoma !

Gene Autry est aussi responsable de la rédaction des "commandements du cowboy" que voici :

  1. The cowboy must never shoot first, hit a smaller man, or take unfair advantage (Le cowboy ne doit jamais tirer le premier, frapper un homme plus petit, ou prendre l'avantage de manière déloyale).
  2. He must never go back on his word, or a trust confided in him (Il ne doit jamais trahir sa parole, ou la confiance qu'on lui a fait).
  3. He must always tell the truth (Il doit toujours dire la vérité).
  4. He must be gentle with children, the elderly, and animals (Il doit être gentil avec les enfants, les personnes âgées, et les animaux).
  5. He must not advocate or possess racially or religiously intolerant ideas (Il ne doit pas avoir ou défendre des idées racistes ou religieusement intolérantes).
  6. He must help people in distress (Il doit aider les gens dans le besoin).
  7. He must be a good worker (Il doit être un bon travailleur).
  8. He must keep himself clean in thought, speech, action, and personal habits (Il doit rester pur en pensées, en paroles, en actes, et en habitudes personnelles).
  9. He must respect women, parents, and his nation's laws (Il doit respecter les femmes, ses parents, et les lois de sa nation).
  10. The cowboy is a patriot (Le cowboy est un patriote).

On croirait lire le programme de not' président, non (sauf le 1, le 2, le 3, le 4, le 5, le 6, le 7, le 8 et le 9, évidemment) ?

Le problème, c'est que lui, même si il monte à cheval, c'est sa femme qui chante et qui joue de la guitare.

Allez, on regarde et on écoute (sans râler parce que le son n'est pas bon) Gene Autry ?

 

 

 
Gene Autry
Uncle Noah's Ark (1935)
extrait du serial western de science-fiction
réalisé par Otto Brower et B. Reeves Eason
 
 

 

 
Bande-annonce du film "Red River Valley"
réalisé par B. Reeves Eason (1936)

 

 
Bande-annonce du film "Loaded Pistols"
réalisé par John English (1948)

 

 

 

09:42 Publié dans Arrête ton cinéma ! | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : singing cowboys, gene autry, musique, video, cinéma, western |

25 juin 2008

Le wagon bleu

Juste un peu de sucre dans ce monde en déconfiture...

Cheburashka et Guiena le Crocodile, accompagnés de Madame Chapeauclaque (dont la devise est "personne ne devient célèbre avec de bonnes actions", devise dont notre président a fait un mot d'ordre) sont les personnages d'une série de quatre films d'animation russes, réalisés entre 1969 et 1983.

La chanson est devenue un véritable hymne en Russie.

Cheburashka deviendra même la mascotte russe pour les JO de 2004 en Grèce.

Les japonais y rajouteront du sucre de synthèse au début des années 2000. Mauvais goût.

Cheburashka sera très vite un produit comme le coca.

 

Mais c'est la chanson qui nous intéresse. Alors la voilà.

 

 

 

 
Guiena Le Crocodile
Le Wagon Bleu

 
 
 
2144548392.jpg
Jolie tête quand même.
Et si tu fais clic clic sur l'oreille droite,
que se passe-t-il ?
 
 
 
 

08:25 Publié dans Arrête ton cinéma !, Perle | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : cheburashka, cinéma, animation, musique, video |

23 juin 2008

Bijou de vacance #1

"In the spring of 1999, the Family Learning Channel
commissioned animator Don Hertzfeldt
to produce promotional segments for their network.
The cartoons were completed in five weeks.
The Family Learning Channel rejected all of them upon review,
and they were never aired..."

 

 

 

Toujours réjouissant à revoir

alors

clic vite

 

 
Rejected
Don Hertzfeldt (2000)
 
 
 
 
 
197976385.jpg
 
Pour en savoir un peu plus
c'est ici et pas ci-dessus.
 
 
 

Sinon le génial Don Hertzfeldt ne ressemble pas du tout à ce bonhomme ici.

N'hésitez pas à visionner "Ah, L'amour", les "Animation Show" etc...

toujours exquis.

 

09:49 Publié dans Arrête ton cinéma !, Perle | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : video, don hertzfeldt, cinéma, animation |

10 juin 2008

Yeux sans visage et bottes de cuir

Imaginons.

Imaginons que Georges Franju ait réalisé un épisode de "The Avengers" ("Chapeau melon & bottes de cuir" pour les francophones).

Fritz Lang, celui des Dr. Mabuse, lui aurait donné un coup de main discret, Riccardo Freda passant par là aurait lui aussi mis la main à la pâte...

Une fois le montage terminé, il aurait fallu penser à la musique.

Ennio Morricone était débordé, John Barry s'était barré, Michel Magne travaillait avec Jean Yanne...

Alors apparut Pram.

Pram ?

Oui, Pram. Un groupe vieux d'une quinzaine d'années, dont le onzième album est sorti l'an dernier, dans une quasi-totale indifférence, comme d'habitude. Un groupe habitué des croisements musique / cinéma. Des expérimentateurs. Et un nom qui veut dire landau, ou poussette, en anglais.

Maintenant, vous connaissez Pram, un tout petit peu, et vous pouvez commencer à fouiller, à vous renseigner, et surtout vous pouvez aller voir leur site, une merveille... Le lien est tout en bas, caché dans la pochette du disque...

Regardez d'abord le film / clip, d'accord ?

 

 

 
Pram
Beluga (2007)
 
 
Film réalisé par Scott Johnston
 
 
 
1323676063.jpg
 
clic clic sur le paysage pour aller feuilleter le superbe site de Pram 
 

 

19:53 Publié dans Arrête ton cinéma !, Perle | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : pram, video, musique, cinéma |

02 juin 2008

Pomme d'Adam

Un paysage formé de corps humains,

le paradis sans Vanessa mais avec une pomme d'Adam,

ou avec Adam transformé en pomme,

qui chanterait "Ma pomme, c'est mouâââââââ" comme Maurice Chevalier... 

Une pomme veut devenir un homme,

un(e) phomme en somme. 

 

Un film allemand, chanté en anglais.

Des images superbes, et une mélodie qui s'incruste... 

 

 

 

 
Apple On A Tree
réalisé par Astrid Rieger & Zeljko Vidovic (2006)
 
 
 
 
1338047384.jpg
 
clic clic sur la pomme de gauche pour aller voir le site de Astrid Rieger
clic clic sur la pomme de droite pour aller voir le site de Zeljko Vidovic
 
la chanson (et la pomme) sont interprétés par Phoenix The Devourer,
vous pouvez écouter et télécharger sa musique en faisant clic clic sur la pomme du centre 
 

 

 

20:07 Publié dans Arrête ton cinéma ! | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : astrid rieger, zeljko vidovic, pomme, apple on a tree, video, cinéma |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu