Avertir le modérateur

27 mai 2008

Des idées mais pas tout le temps

Nadine Morano va se présenter à la Présidentielle 2012.

Oui vous avez bien lu. Et c'est très sérieux. Ça lui a pris dans la nuit à Nadine. Un rêve magnifique. L'acte fondateur de cette horizontale et cérébrale folie nocturne aura débuté hier à Strasbourg où Nadine a claironné toute la journée "Des écrans mais pas tout le temps ! Des écrans mais pas tout le temps !". Totalement enthousiaste à l'idée que des élèves passent une semaine sans tv ni ordi elle s'est même exclamée "Pourquoi pas transcrire votre opération au niveau national ?".

Et au réveil Nadine était présidente, le bonheur se lovait dans ses yeux bleus couleur Simca 1000 bleu Morano.

Le slogan qui l'avait fait élire "Des idées mais pas tout le temps" fût décliné en un programme express et sans fioriture.

 

Des écrans mais pas tout le temps,

De la trottinette à moteur mais pas tout le temps 

De la danse du ventre mais pas tout le temps

Des pipes mais pas tout le temps

Des yorkshires mais pas tout le temps

Des caresses capillaires mais pas tout le temps

Des chaussettes de tennis mais pas tout le temps

Du hammam dans un sauna pour hommes mais pas tout le temps...

Et suite à une dispute avec Copé elle rajoutera,

Du Cochran mais pas tout le temps

 

 

 

 
Eddie Cochran
Twenty Flight Rock (1956)
 
 
 
 
65813315.jpg
 
Clic sur le menton si toi curieux d'Eddie.
tu devrais l'être
très doué et mort à 21 ans. 
 
 
la vidéo du haut est un extrait de
"The Girl's Can't Help It"
Frank Tashlin (1956)
 
avec
Jayne Mansfield 
 
participent aussi musicalement au film
Fats Domino
Gene Vincent
The Platters
Little Richard
etc...
 
 
1977271297.jpg
 
 
 
 

 

26 mai 2008

La séance de 23h10

Vous avez bien huit minutes avant d'aller au lit, non ?

Bon, alors installez-vous confortablement, on va regarder un film. Un rêve (cauchemar ?) filmé, pour se mettre dans l'ambiance "fais dodo" (non, je n'ai pas écrit "Fais Do Do", on ne va pas danser, on va se coucher !)...

Un dessin animé des frères Fleischer (curieux comme les frères aiment faire du cinéma ensemble : les Coen, les Dardenne, les Taviani, Jean Passe et Demeyeur - oups, ceux-là ne sont pas frères !). Oui oui, les frères Fleischer, ceux qui ont inventé Betty Boop, Popeye, Koko le clown, qui ont réalisé les premiers dessins animés de Superman, et tant d'autres. Ceux qui auraient dû avoir le succès de Walt Disney, mais qui sont passés à côté. Parce que trop tordus, pas assez "politiquement corrects" ?

Ils ne réaliseront que deux long métrages : l'excellent "Voyages de Gulliver" (Gulliver's Travels) - que vous pouvez télécharger gratuitement sur archive.org, domaine public oblige -  et "Douce et Criquet s'aimaient d'amour tendre" (Mister Bug Goes to Town)

Nous reviendrons certainement vous parler des frères Fleischer un de ces jours, si vous voulez...

Maintenant bon film, et beaux rêves ?

 

 

 
Swing You Sinners (1930)
Fleischer Studios 
 
 
 

23:10 Publié dans Arrête ton cinéma ! | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : animation, cinéma, vidéo, fleischer studios |

19 mai 2008

Mobilis in Mobilier

Savez-vous ce qui se passe chez vous, en ce moment, pendant que vous êtes en train de travailler ?

Non ?

Une grosse partouze ! Une partie de jambe en l'air ! Une immense orgie !

Et oui, contrairement à ce que vous pouvez croire, vos meubles sont de chauds lapins ! 

Des chaises chaudes comme de la braise font la brouette japonaise,

les fauteuils leur font de l'oeil,

les étagères s'envoient en l'air, 

les commodes rôdent,

le bar est en plein lupanar, 

le lit et les tapis jouent à touche-pipi,

le buffet et l'armoire s'en font voir,

la table et le bureau font la bête à deux dos...

 

Vous voulez des preuves ?

OK, regardez : 

 

 

 
Roof Sex
réalisé par PES (2002)
 
 
 
 

En cadeau, un autre film d'animation sur la sexualité de votre mobilier (malheureusement en version allemande non synchrone, coupez le son, mettez un disque, "Croquis et agaceries d'un gros bonhomme en bois" d'Erik Satie par exemple !):

 

 

 
The Sexlife of a Chair
réalisé par Phil Mulloy (1998)
 
 
 
 
Des infos sur PES ici.
 
Des infos sur Phil Mulloy

 

 

Bonne journée, vous ne regarderez plus vos meubles de la même façon ce soir en rentrant ! 

 

 

13 mai 2008

À mort la mort !

Et voilà, ce lundi de Pentecôte "tu m'vois, tu m'vois plus" est fini.

On est soulagé, tout s'est bien passé, et aucune personne âgée ne va mourir cet été grâce à nous... Nous allons fournir pour elles 7h00 de travail non rémunéré, et elles nous le rendront au centuple, avec des baisers "mamie elle a de la moustache" qui piquent, des "oh, ces jolies fleurs, vraiment il ne fallait pas", des "tout c'qui vous intéresse, c'est d'savoir quand j'vais enfin crever pour l'héritage, hein ?", des "comment tu t'appelles toi déjà ?", des "hier il a plu un peu", des "ah mais c'est qu'il a grandi le petiot !!!"...

Mais nous avons une solution qui pourrait contenter encore plus de monde, à un moindre coût pour les travailleurs.

La projection dans toutes les maisons de retraite, les clubs du 3ème âge, sur les chaînes télévisées l'après-midi, etc. d'un petit court-métrage d'animation.

Le problème, c'est que si nos aïeux prennent exemple sur l'héroïne de ce film, on a pas fini de payer pour leurs retraites !!! Et puis comme disait notre regrettée aïeule Marie-Madeleine Play-list en se servant un verre de cidre : "Vous avez vu, mes petits ? Untel est mort... C'est la vie !"

Totalement insoluble, cette histoire!

On regarde quand même le film en question, en cherchant autre chose ? 

 

Une suite au billet d'hier, en quelque sorte...

 

 

 

 
How To Cope With Death
réalisé par Ignacio Ferreras (2002)
 
 
 
692930112.jpg
 
clic clic sur le gros nez d'Ignacio pour voir d'autres images
clic clic sur Ignacio Ferreras pour voir son CV (pas très à jour !) 
 

 

01 mai 2008

Musique muette

Les parisiens ont la chance en ce moment de pouvoir aller visiter l'exposition Georges Méliès, magicien du cinéma à la Cinémathèque Française...

Pour les autres (dont nous sommes), les frustrés, les sans-grades, les provinciaux, les malheureux, les incompris, play-list a décidé de se mettre en quatre, et de trouver un moyen de vous en faire profiter un peu.

Une solution aurait été de marmonner "parigots têtes de veau, parisiens têtes de chien" en sautillant autour d'un autel composé d'attaches parisiennes, de jambon de Paris, de champignons de Paris, ainsi que de l'album "Paris, France" de France Gall et d'une affiche de "Paris, Texas" de Wim Wenders. Cela nous a paru assez peu commode, voire un tantinet répugnant... Oublions donc, et cherchons autre chose...

Gros problème, play-list est avant tout un blig-blog bicéphale musical.

Or Méliès n'a tourné que de 1896 à 1913, donc pendant la période muette.

Marie-Madeleine Playlist, notre aïeule, avait l'habitude de nous dire, pendant qu'elle préparait des taloas pour le goûter : "Un problème n'est pas un problème s'il n'a pas de solution".

Nous avons donc trouvé une solution, le premier billet de play-list entièrement muet ! Et pour corser la chose, nous n'avons sélectionné que des films du génial Méliès consacrés à la musique... La musique fête le travail aujourd'hui, elle est partie défiler.

Les puristes vous diront que le cinéma n'a jamais été muet, que des musiciens ou des bonimenteurs accompagnaient les films, etc. Nous vous conseillons donc de mettre votre disque préféré du moment pour regarder ces merveilles ! 


En avant la zizique muette !!! 

 

 

 
L'Homme Orchestre
réalisé par Georges Méliès (1900) 

 

 
Le Mélomane
réalisé par Georges Méliès (1903) 

 

 
Le Cake-Walk Infernal
réalisé par Georges Méliès (1903) 

 

 

04 avril 2008

Elvis de forme

Nous nous doutions que George Bush n'était pas une lumière, mais là, vraiment, il fait très fort.

Pour lui, rencontrer Notre Grand et Vénéré Leader en novembre, c'était "comme la dernière incarnation d'Elvis"...

Euh...

Euh...

Euh... 

Qu'est-ce que Sarkozy a bien pu lui chanter, pour le troubler à ce point ? "Love Me Tender", "Don't Be Cruel", ou "(Let Me Be Your) Teddy Bear" ?

Et notre président, à qui va-t-il comparer George Bush maintenant ? À Claude François ? À Henri Salvador ? À Sacha Distel ? Pas à Joe Dassin quand même ?! À moins qu'il n'embauche George Bush en tant que patient zéro pour son plan anti-alzheimer ?!

Mystère et boule de (chewing) gomme...

Nous sommes bien obligés de reconnaître que les shows UMP d'avant l'élection présidentielle avaient un petit air de Elvis à Indianapolis, que le port de Ray-Ban peut abuser 15 secondes, mais quand même !

Pour oublier tout ça, on va se faire plaisir, avec Elvis, le vrai, avant qu'il ne ressemble à une publicité pour un médicament anti-cholestérol...

Un extrait d'une de ses apparitions au cinéma, pendant laquelle il interprète "Crawfish", une merveille de la Nouvelle-Orléans, un morceau qui sent la chaleur et la rue (et qui était le morceau préféré de Joe Strummer).

Le film s'appelle "King Creole", et a été réalisé par Michael Curtiz en 1958. Oui, oui, le Michael Curtiz de "Casablanca", de "Capitaine Blood" et des "Aventures de Robin des Bois", entre autres ! 

Et en bonus, le même morceau, cette fois par Johnny Thunders et Patti Palladin, extrait de leur album de reprises "Copy Cats". Un bijou (malgré la mauvaise qualité de la vidéo).

 

 

 

 
Elvis Presley
Crawfish (extrait de King Creole, réalisé par Michael Curtiz - 1958) 

 

 

 
Johnny Thunders & Patti Palladin
Crawfish (1988)

 

 

09b1f497c9bd166cb7ec79245a74c2f0.jpg
clic sur les chats copieurs 
 

 

02 avril 2008

Autour d'une chose

1934

Who goes there

Nouvelle écrite par John W. Campbell

 

1951

The Thing from Another World (La chose d'un autre monde)

Adaptation de la nouvelle réalisée par Christian Nyby, bien aidé par Howard Hawks (producteur du film).

 

1982

The Thing

John Carpenter

 

2008

Zombie Zombie
Driving This Road Until Death Sets You Free (2008)
vidéo réalisée par Simon Gesrel et Xavier Ehretsmann
28677b4156c5f10a49015a53c1ec1aa7.jpg
Zombie Zombie c'est Neman, batteur d'Herman Düne,
et Etienne Jaumet des Married Monk.
Si votre curiosité a fait clic sur la pochette,
c'est bien, vous les connaissez mieux.

08:15 Publié dans Arrête ton cinéma !, Perle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : zombie zombie, the thing, musique, video, carpenter |

27 mars 2008

Au tableau !

Comment en arrive-t-on là ?

Comment, en cherchant des infos sur l'amour revenu au sein du Parti Socialiste, en vient-on à lire ce genre de billet-ci sur un forum qu'on ne relira jamais ?

Ben juste à cause de Bertrand Delanoë. 

Parce qu'au départ on lit cet article, sur le site de Libé...

Qu'on se dit que quelque chose cloche, dans le dernier chapitre, qui ne dit pas ce qu'il veut dire.

Alors on va chercher, on se promène, et on finit sur cet article là

La même chose, vue d'un autre endroit. Le dernier chapitre de Libé, uniquement, le reste n'existe plus.

Une autre dimension

Et soudain on se remémore ce dessin animé, un des tous premiers de Walt Disney, il ressurgit à cause de son titre : "Oh Teacher", avec Delanoë dans le rôle du prof, et puis parce que c'est un peu ça, aujourd'hui, le PS : des bestioles sympathiques qui passent leur temps à s'aimer et à s'entretuer. Et le vélib.

Et je préfère le dessin animé à la réalité, parfois.

Sales gosses ! 

 

 

 

 
Oswald the Lucky Rabbit : Oh Teacher
Walt Disney & Ub Iwerks (1927) 
 
 
 
 
ca966a08ab4d303ae6d8a6e0e6416f4b.jpg
Tu ne connais pas Oswald, mais tu connais Mickey ?
Va falloir arranger ça, en faisant clic clic sur ses dents de lapin carnivore ! 
Tu connais Walt Disney mais pas Ub Iwerks ?
Faut aussi arranger ça, en faisant un gros clic clic sur tralala !
 

 

26 mars 2008

Panic In The Streets

Pan ! Pan ! 

Et merde, Richard Widmark est mort.

 

 

 

The Smiths

Panic (1986) 

25 mars 2008

Parlez-vous le français ?

Parlez-vous le français ? (France / USA - 2008) 

Réalisation : Jacques Demy.

Musique de Michel Legrand.

Interprètes :  Eddie Constantine (l'éditorialiste américain), Christian Clavier (le président), Carla Bruni (l'épouse du président).

 

Intérieur jour. Le bureau de l'éditorialiste américain, à New York. Il est en train de taper son article sur un ordinateur, en chantant.

L'éditorialiste américain (enjoué) :

- Et voilà, j'ai fini cet article et j'en suis très heureux, si heureux... Je vais juste le relire et le faire partir par email maintenant puisque j'en ai le temps... Voyons ça : « ... est de loin trop bouillonnant pour devenir un clone de ses pompeux et graves prédécesseurs mais lorsque la conduite d'un homme politique interfère avec sa mission, il est temps d'appliquer une dose de discipline. » C'est parfait, c'est parfait, appuyons ce bouton pour voir mes pensées aussitôt imprimées...

 

Le lendemain. Intérieur jour. Le bureau du président au palais de l'Elysée, Paris.

Le président (chantant, enchanté) : 

- Les choses s'arrangent il était temps, je suis aux anges, je suis content. Je n'ai baissé que d'un point dans les sondages, bientôt les français me rendront hommage... Voyons voir ce que mes conseillers dans la presse auront repéré ! 

Il feuillette les journaux en chantonnant : 

- Tralalali, tralalala... Carliti, Carlita... Un article ici, un article là... 

Son visage s'assombrit, le rythme ralentit :

- Mais que vois-je, que lis-je ? Tout allait pour le mieux mais il y a encore des envieux ? Mes anciens amis se retournent contre moi, tels Ravaillac tuant son roi ? Maintenant les ricains s'y mettent, écoutez ça : « ... a été puni pour toutes les bouffonneries médiatisées et peu présidentielles qui lui ont valu le sobriquet de "président Bling-Bling". » C'est assez, ça suffit !

L'épouse du président entre dans la pièce, et chante :

- Qu'y a-t-il mon chéri ? De la buanderie j'entendais tes cris !

Le président, haletant :

- Ma chérie c'est fini, on part en Italie, ta famille si gentille et mon ami Berlusconi nous aideront, le temps que je retrouve ma bonne humeur d'antan...

L'épouse du président, affolée :

- En Italie, mon chéri ? Tu n'y penses pas ? Tu sais bien que mon album va sortir d'ici quelques mois ? Non, c'est non, sinon je pars à Matignon !

Le président se recroqueville.

Générique de fin. 

 

 

 
Flight of the Conchord
Foux Da Fa Fa (2007)
 
 
 
 
 
714cc189b9158605e91f34dbba71d03e.jpg
 
clic clic sur les deux zigomars pour en savoir plus sur Flight of the Conchords
 
d'autres infos , et
 
nous vous avions déjà parlé d'eux il y a quelques mois, c'était ici !
 
 
 
PS : Ce billet est spécialement dédicacé aux zigotos d'Animaçao (clic clic sur Animaçao, si t'es cap !) 
 
 
 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu