Avertir le modérateur

17 juin 2008

Révolution d'octobre

Je ne sais pas vous, mais j'ai toujours aimé le mois d'octobre.

Les premiers frimas, le mois des anges gardiens et de la révolution, une impression de vivre à Londres alors qu'on est à Toulouse...

En plus, nous sommes gâtés, celui-ci est agité, pluvieux, froid !

Un référendum qui tourne vinaigre pour certains, une équipe de France de fouteball qui n'est pas au top, des grèves, des bouchons, des manifs. J'en connais qui attendent le printemps avec impatience !

Il y a aussi le souvenir de notre aïeule, Marie-Madeleine Playlist. Octobre était le mois pendant lequel elle aimait nous préparer des merveilles pour le goûter, en nous disant quelques dictons : "quand octobre prend sa fin, dans la cuve est le raisin", ou encore : "octobre glacé fait vermine trépasser"...

Ah, excusez-moi une minute, le téléphone...

 

- Allô ?

- ...

- Tu es sûr ? Saperlipopette ! Mais je ne vais quand même pas tout écrire à nouveau !

- ...

- Ah ! Pas bête ! Merci ! On mange ensemble vendredi ? Ok, on se retrouve à midi au Café des Facultés...

 

Bon, mon coéquipier playlister vient de m'apprendre que nous sommes en juin.

Veuillez m'excuser... Une chanson d'amour pour me faire pardonner...

C'est la pluie...

 

 

 
Chris & Cosey
October Love Song (1982)
 
 
 
Loin des sonorités industrielles de Throbbing Gristle,
leur précédent groupe,
mènent une carrière à part.
Parfois accessible électropop comme avec ce morceau
qui fut leur premier single,
parfois plus dure et expérimentale... 
 
 
 
1353850884.jpg
 
clic sur la pochette pour en savoir plus 
 
 

13 mai 2008

À mort la mort !

Et voilà, ce lundi de Pentecôte "tu m'vois, tu m'vois plus" est fini.

On est soulagé, tout s'est bien passé, et aucune personne âgée ne va mourir cet été grâce à nous... Nous allons fournir pour elles 7h00 de travail non rémunéré, et elles nous le rendront au centuple, avec des baisers "mamie elle a de la moustache" qui piquent, des "oh, ces jolies fleurs, vraiment il ne fallait pas", des "tout c'qui vous intéresse, c'est d'savoir quand j'vais enfin crever pour l'héritage, hein ?", des "comment tu t'appelles toi déjà ?", des "hier il a plu un peu", des "ah mais c'est qu'il a grandi le petiot !!!"...

Mais nous avons une solution qui pourrait contenter encore plus de monde, à un moindre coût pour les travailleurs.

La projection dans toutes les maisons de retraite, les clubs du 3ème âge, sur les chaînes télévisées l'après-midi, etc. d'un petit court-métrage d'animation.

Le problème, c'est que si nos aïeux prennent exemple sur l'héroïne de ce film, on a pas fini de payer pour leurs retraites !!! Et puis comme disait notre regrettée aïeule Marie-Madeleine Play-list en se servant un verre de cidre : "Vous avez vu, mes petits ? Untel est mort... C'est la vie !"

Totalement insoluble, cette histoire!

On regarde quand même le film en question, en cherchant autre chose ? 

 

Une suite au billet d'hier, en quelque sorte...

 

 

 

 
How To Cope With Death
réalisé par Ignacio Ferreras (2002)
 
 
 
692930112.jpg
 
clic clic sur le gros nez d'Ignacio pour voir d'autres images
clic clic sur Ignacio Ferreras pour voir son CV (pas très à jour !) 
 

 

01 mai 2008

Musique muette

Les parisiens ont la chance en ce moment de pouvoir aller visiter l'exposition Georges Méliès, magicien du cinéma à la Cinémathèque Française...

Pour les autres (dont nous sommes), les frustrés, les sans-grades, les provinciaux, les malheureux, les incompris, play-list a décidé de se mettre en quatre, et de trouver un moyen de vous en faire profiter un peu.

Une solution aurait été de marmonner "parigots têtes de veau, parisiens têtes de chien" en sautillant autour d'un autel composé d'attaches parisiennes, de jambon de Paris, de champignons de Paris, ainsi que de l'album "Paris, France" de France Gall et d'une affiche de "Paris, Texas" de Wim Wenders. Cela nous a paru assez peu commode, voire un tantinet répugnant... Oublions donc, et cherchons autre chose...

Gros problème, play-list est avant tout un blig-blog bicéphale musical.

Or Méliès n'a tourné que de 1896 à 1913, donc pendant la période muette.

Marie-Madeleine Playlist, notre aïeule, avait l'habitude de nous dire, pendant qu'elle préparait des taloas pour le goûter : "Un problème n'est pas un problème s'il n'a pas de solution".

Nous avons donc trouvé une solution, le premier billet de play-list entièrement muet ! Et pour corser la chose, nous n'avons sélectionné que des films du génial Méliès consacrés à la musique... La musique fête le travail aujourd'hui, elle est partie défiler.

Les puristes vous diront que le cinéma n'a jamais été muet, que des musiciens ou des bonimenteurs accompagnaient les films, etc. Nous vous conseillons donc de mettre votre disque préféré du moment pour regarder ces merveilles ! 


En avant la zizique muette !!! 

 

 

 
L'Homme Orchestre
réalisé par Georges Méliès (1900) 

 

 
Le Mélomane
réalisé par Georges Méliès (1903) 

 

 
Le Cake-Walk Infernal
réalisé par Georges Méliès (1903) 

 

 

23 avril 2008

Et mon ***, c'est du poulet ?

Dans un de nos billets précédents, nous avions eu le plaisir de parler de l'Eglise de Scientologie, ce qui nous a valu d'être excommuniés par les admirateurs de Tom Cruise.

Nous nous en remettons, peu à peu. 

Mais nous allons avoir le plaisir aujourd'hui de nous faire de nouveaux amis, des intégristes défenseurs des animaux, plus connus sous le nom de PETA (People for Ethical Treatments of Animals).

Ces derniers sont en pleine forme ces jours-ci...

Après avoir annoncé le mois dernier qu'ils s'engageaient à payer les dettes de Aretha Franklin (environ 19.000 dollars) si elle renonçait à porter de la fourrure (ce qui est une méthode pour se faire de la pub plutôt lamentable - profiter du malheur des uns), v'là t'y pas que nos ardents militants de la cause animale veulent nous faire manger du poulet "in vitro". Ils ont lancés à cet effet un concours, promettant un million de dollars à celui qui réussirait à produire et à vendre cette viande avant 2012...

Bien sûr, la fourrure n'est plus indispensable pour avoir chaud en hiver. 

Oui, la consommation mondiale de viande augmente de manière exponentielle, ce qui pose des problèmes écologiques.

D'accord, les poulets élevés en batteries ne vivent pas de manière agréable et naturelle.

Mais au moment où on essaie de nous faire avaler des couleuvres OGM indigestes, nous proposer du poulet synthétique, c'est un peu gonflé, non ?

Ce million de dollars, ne pourraient-ils pas l'investir dans des actions expliquant les dangers de surconsommation de protéines animales, ou promouvoir un élevage raisonné et respectueux de la nature ? 

Comme nous disait notre aïeule Marie-Madeleine Playlist en préparant son délicieux poulet en piperade : "Le poulet, si tu ne le manges pas, c'est lui qui te mange. Ou il te fout en taule"...

 

Bon appétit !

 

 
Katerine
Poulet n° 728120 (1999) 

 

 

08:00 Publié dans Agitation / Réaction, La nausée, Marie-Madeleine Playlist | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : PETA, poulet, OGM, musique, video, katerine |

16 avril 2008

Vends maison à 15 Euros

15 Euros par jour évidemment, eh eh !

Le terrain c'est pour plus tard... dans vingt ans. Mais n'y pensons pas. Chut !

 

Moi je vends une Austin-Healey.

AUSTIN-HEALEY 3000 MK III Phase 2.

(N'oubliez pas de clic sur la phrase en rouge du dessus. "Il ne faut jamais acheter un chipiron sans le regarder dans les yeux" nous disait Marie-Madeleine Playlist pour la préparation des chipirons à l'encre)

Et pour combien je vends mon Austin-Healey ?

15 Euros par jour mes amis. Sur dix ans.

Pas cher !

Par contre, la maison sur la photo ici c'est pour plus tard. Et elle vous en coûtera (et c'est un miracle) la modique somme de 15 Euros par jour (pendant 730 ans). Il suffit d'en parler à vos enfants, qui en parleront aux leurs, qui à leur tour en parleront aux leurs, et caetera et caetera et ce pendant quelques dizaines de générations.

Alors ?

Belle offre tout ça, hein ? Vous n'en revenez pas ?! 

45 euros par jour et vous allez vous la péter grave. Une maison de banlieue, une maison de campagne et une décapotable anglaise. Dia !

 

Bon, si à notre grand malheur votre labeur quotidien ne vous rapporte que le smic (33 Euros par jour, bientôt 35), et bien choisissez l'Austin-Healey. 

C'est plus frais.

C'est plus fun.

Et c'est aussi 15 euros  !

 

 

 
Supergrass
Alright (1995)
 

 

08:00 Publié dans Agitation / Réaction, Marie-Madeleine Playlist | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : Supergrass, maison, 15 euros, musique, video |

23 mars 2008

Jour de seigneur #15

Fax n° 32564.02

 

CVBR

Cellule de Veille des Bars et Restaurants

Compte-rendu journalier 

 

Toulouse le 21 03 2008

 

A : Nicolas Princen

De : Paulette Deric 

 

Comme chaque vendredi, l'homme lisse et Adrien (de rien) ont déjeuné ensemble.

Au menu du jour : agneau de lait au Txilindron façon Marie-Madeleine Playlist,  un Vin de Pays des Côtes Catalanes  "Zoé" (domaine La Préceptorie) le tout accompagné des banalités habituelles sur Notre Président. Rien de grave. Un doute sur certaines phrases non comprise comme "excellent l'album de Thao, Bag Hammers", "cours voir le Gondry bon dieu", "un régal Rose poussière".

Rien de passionnant, excepté leur dernière conversation sur le palier à propos d'un groupuscule avec à leur tête deux frères qu'ils comparent à des seigneurs, les Jesus and Mary Chain. Aprés rapide enquête ces individus s'avèrent être vraiment barrés. Je vous ai fait parvenir leur dossier par e-mail. Un rapprochement avec les équipes de MAM serait sans doute positif.

Sinon, week-end pépère famille en vue pour les deux zigotos.

 

Cordialement,

 

Paulette Deric

 

 

 
The Jesus And Mary Chain

Just Like Honey (1985)

 

 

 

c82e95727aa757b08fd1cabc1152df6d.jpg
Quelle claque à 18 ans.
Paf ! 
clic sur la pochette pour les voir nus.
 
 

 

 

09:15 Publié dans Jour de seigneur, Marie-Madeleine Playlist | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : musique, video, The Jesus and Mary Chain |

20 mars 2008

Satan bouche un coin !

C'est une révélation.

Soudain, nous avons le coeur plus léger, l'angoisse qui plombait nos journées se dissipe, le soleil revient, les anges chantent à nos oreilles...

Non !

Pas les anges !

Pas ça !

Satan reviens, Satan reviens, Satan reviens parmi les tiens !!!

 

Et oui, quatre chercheurs se sont penchés sur les amateurs de Death Metal, de Voodoo Punk, de Devil Disco, de tous les styles et les genres musicaux à la gloire de Lucifer ou autres incantations à la gloire de Belzébuth...

Et le résultat, c'est ça :"Le satanisme ne présente aucun danger pour la société".

Nom de Dieu !

Oups, pardon, je recommence : Nom de Diable !

C'est vrai qu'on était inquiets de voir tous ces jeunes habillés en noir, avec leurs grosses pompes à bout ferrés et leurs ceintures à clous !

On était inquiets de les voir jouer la nuit dans les cimetières, de les voir s'amuser à tracer des pentagrammes dans les cours d'écoles, et puis ras-le-bol de leurs vieux bouquins poussiéreux et de leurs guéridons !!!

Pendant ce temps, l'Église de Scientologie se porte très bien, merci. 

Présente-t-elle un danger pour la société ? 

Ben ça, on sait pas, hein ? 

 

 

Comme disait notre aïeule, Marie-Madeleine Playlist, alors qu'elle préparait sa délicieuse salade de poulpe aux haricots verts

"Quand Satan t'accule, Satan t'habite". 

 

 

 

 

 
The Rolling Stones
Sympathy For The Devil (The Neptunes Remix) (2003)
 
 
 
PS honteux : oui, je l'avoue, le titre de ce billet a été volé à l'équipe de Extrême Cinéma, qui, je l'espère, va me pardonner... Par pitié, pas de ces sataniques gremlins chez moi !!!

 

 

29 janvier 2008

Y'avait Capa...

En lisant Rue89, je suis tombé sur un article qui m'a fait bondir hors de mon fauteuil, lever le poing, et gueuler "No pasaran !" comme notre aïeule Marie-Madeleine Playlist aimait nous le faire crier quand nous avions 15 ans, et qu'elle nous préparait un de ses merveilleux marmitakos...

Assez digressé, je vous explique :

Au Mexique, on a retrouvé 3 valises remplies de milliers de négatifs de photographies prises pendant la guerre d'Espagne par Robert Capa, ainsi que des photographies prises par sa compagne Gerda Taro (morte sous un char en 1937), et par son ami David "Chim" Seymour (avec qui il fondera l'agence Magnum en 1947).

Un véritable trésor de guerre.

Cette image, tout le monde la connait :

ee32b5768e0ee63fc3fbf0f645a57ccc.jpg 

Celle-ci aussi :

0a9a4bd50c39014f869554553bb9ad06.jpg
 

Tant d'autres...

Capa a sans doute été le plus grand photographe de guerre, couvrant la guerre d'Espagne, la guerre sino-japonaise de 1938, la Seconde Guerre Mondiale et l'Indochine...

Où il est mort en sautant sur une mine, un appareil dans chaque main, selon la légende...

Un véritable trésor de guerre, qu'on vous dit !

Un très beau site sur Capa fait par la BNF ici.

 

Et puisqu'on a 15 ans, on va chanter comme quand on avait 15 ans...

"Spanish songs in Andalucia,
The shooting sites in the days of '39,
Oh, please, leave the vendanna open,
Federico lorca is dead and gone,
Bullet holes in the cemetery walls,
The black cars of the Guardia Civil,
Spanish bombs on the Costa Rica,
I'm flying in a D.C. 10 tonight...

Spanish bombs, yot' quierroy finito
Yote querda, oh ma côrazon
Spanish bombs, yot' quierro y finito
Yote querda, oh ma côrazon...
"

(parenthèse : le texte de la chanson est fidèlement recopié de la pochette de l'album "London Calling" de Clash, que j'ai sous les yeux. Les fautes sont d'origine !) 

 

 
The Clash
Spanish Bombs (1979) 
 
 
(clip trouvé sur Youtube et réalisé à partir d'images d'archives de la guerre d'Espagne)

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu