Avertir le modérateur

05 juin 2008

En lettres (anti) capitales

Olivier Besancenot - plus connu sous le nom de The Red Postman - a annoncé au magazine Les Inrockuptibles que son groupe LCR (Los Compañeros de la Revolucion) splittait. Rappelons que le bassiste, Christian Picquet, avait été viré du combo il y a quelques mois à peine...

Il a déjà en tête un nouveau projet musical, plus mainstream, moins expérimental, certainement plus apte à rallier à lui les derniers réfractaires. Malheureusement, ce projet - connu sous le nom de code NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) - a un défaut : son nom. Les premiers tests de leur maison de disques prouvent que dans la tête de gens interrogés, NPA est lié à Canal + et à son émission "Nulle Part Ailleurs".

C'est ainsi qu'a germé l'idée d'un concours destiné à trouver le nom de ce nouveau groupe.

Play-list a déjà quelques pistes, nous vous les livrons : 

PATRAC (Parti Anciennement Trotskiste Resté Anti-Capitaliste)

TABAC (Totalement Anti-Bourgeois et Anti-Capitalistes)

ACTE (Anti-Capitalistes Très Énervés) 

TRAC (Totale Révolution Anti Capital)

MACRO (Mouvement Anti-Capitaliste pour une Révolution Obligatoire)

...

 

À vous de chercher ! 


 

 
The Beatles
Please Mr Postman (1963) 
 
 
 
 
Les Beatles ont fait un excellent choix en reprenant ce morceau des Marvelettes en 1963,
mais l'original est tout aussi bon,
si ce n'est meilleur.
 
La première version du morceau,
enregistrée en 1961,
a été le premier numéro 1 de la compagnie de disques Motown dans les charts pop.
Pour l'anecdote, c'est Marvin Gaye qui joue de la batterie sur l'enregistrement... 
 
Malheureusement,
toutes les vidéos que j'ai pu trouver ont un son zzzzrrrrr cra cra cra brrrrzz...
En voici une quand même :
 
 
 
 
The Marvelettes
Please Mr Postman (1961)
 
 
 
 
 
1167009359.jpg
 
cliquette
sur la boîte aux let' 
pour connaît'
The Marvelettes 
 
 
 
 

09:27 Publié dans Agitation / Réaction, Zéro de conduite | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : musique, video, besancenot, lcr, beatles, marvelettes |

29 mai 2008

Sondages à la française

A la question Qui aimeriez-vous rencontrer comme ça par hasard au coin de la rue et qui accepterait de votre bouche un joli sourire, un langoureux baiser ou un monumental palot (à votre choix) ?.

84 % des français ont répondu Marie-Simone Capony.

Hein ?! 

En préambule à la question, l'institut de sondage Onions Way avait précisé "nous venons d'apprendre que la nouvelle doyenne des français, Marie-Simone Capony, possède dans son corset fleuri une fiole d'un élixir rendant la vie d'une folie douce et enchanteresse et sans problèmes financiers".

 

****

 

Un autre sondage (vrai celui-là) nous apprend que 84 % des français se disent favorables à un projet de loi qui prévoit la riposte graduée, jusqu'à "une suspension temporaire de son abonnement internet" pour tout adepte du téléchargement illégal.

Pascal Nègre® aurait dansé sur de l'Italo Disco toute la nuit, de joie. 

Mais en préambule à la question, Ipsos n'avait pas oublié de rappeler que "aujourd'hui, un internaute qui télécharge illégalement de la musique sur Internet risque une condamnation pénale pouvant aller jusqu'à 3 ans de prison et 300 000 euros d'amende".

C'est vrai à choisir... 

Et sinon pour la licence globale, on ne sonde pas ?

 

****

 

Finalement, je veux bien l'aimer un peu, moi,  Marie-Simone Capony.

 

 
La Bionda
Quiero ser tu amante (1980)
 
 
 
 
1749687091.jpg
 
Si tu veux en savoir un peu plus
sur les frères La Bionda
les rois de l'Italo Disco
tirer sur la cravate rouge
ou clic ici
 
 
 

 

27 mai 2008

Des idées mais pas tout le temps

Nadine Morano va se présenter à la Présidentielle 2012.

Oui vous avez bien lu. Et c'est très sérieux. Ça lui a pris dans la nuit à Nadine. Un rêve magnifique. L'acte fondateur de cette horizontale et cérébrale folie nocturne aura débuté hier à Strasbourg où Nadine a claironné toute la journée "Des écrans mais pas tout le temps ! Des écrans mais pas tout le temps !". Totalement enthousiaste à l'idée que des élèves passent une semaine sans tv ni ordi elle s'est même exclamée "Pourquoi pas transcrire votre opération au niveau national ?".

Et au réveil Nadine était présidente, le bonheur se lovait dans ses yeux bleus couleur Simca 1000 bleu Morano.

Le slogan qui l'avait fait élire "Des idées mais pas tout le temps" fût décliné en un programme express et sans fioriture.

 

Des écrans mais pas tout le temps,

De la trottinette à moteur mais pas tout le temps 

De la danse du ventre mais pas tout le temps

Des pipes mais pas tout le temps

Des yorkshires mais pas tout le temps

Des caresses capillaires mais pas tout le temps

Des chaussettes de tennis mais pas tout le temps

Du hammam dans un sauna pour hommes mais pas tout le temps...

Et suite à une dispute avec Copé elle rajoutera,

Du Cochran mais pas tout le temps

 

 

 

 
Eddie Cochran
Twenty Flight Rock (1956)
 
 
 
 
65813315.jpg
 
Clic sur le menton si toi curieux d'Eddie.
tu devrais l'être
très doué et mort à 21 ans. 
 
 
la vidéo du haut est un extrait de
"The Girl's Can't Help It"
Frank Tashlin (1956)
 
avec
Jayne Mansfield 
 
participent aussi musicalement au film
Fats Domino
Gene Vincent
The Platters
Little Richard
etc...
 
 
1977271297.jpg
 
 
 
 

 

23 mai 2008

20 minutes intro mix

Pas d'images animées en musique aujourd'hui, mais... 

Les deux zigotos de 2 Many Dj's mixant à la BBC, 150 intros de morceaux. Cela donne 20 minutes extrêmement ludiques pour nos oreilles. Vous pouvez écouter le mix en faisant clic sur le triangle noir.

 

 

*** 

Copieur comme jamais, Playlist reprend le concept avec un mix des différentes introductions de quelques discours de notre président. Désolé !

 

Voici donc le Sarkoz Intro Party Mix 

"C'est un honneur que vous m'ayiez demandé de prendre la parole en cette occasion solennelle, devant un public aussi choisi, à Orléans, pour vous parler d’un sujet absolument majeur. Depuis le temps que je consomme des yaourts, il était temps que je vois comment on les fabrique. Il faut arrêter de penser qu'à 50 ans, on devrait s’excuser de vouloir travailler. Je viens de visiter l’hôpital de Neufchâteau, vous connaissez mon attachement à cet endroit extraordinaire qu'est le marché de Rungis.
Maurice, soyez assuré de notre soutien, de notre confiance, et bien sûr, de mon amitié, si vous le permettez. Et c'est un très grand honneur pour moi de recevoir de vos mains, Monsieur le Maire, les clés de votre belle capitale. J’en ferai le meilleur usage.
J’adresse ce nouveau message à Manuel Marulanda et aux commandants des Forces Armées révolutionnaires de Colombie: Aujourd’hui vous devenez des citoyens français à part entière. Ce pays est désormais le vôtre.
Je dis que pour la modernisation de notre société, il est utile d’avoir des partenaires sociaux.
I am very proud to be here with you to salute all those who built Le Terrible.

Et si cela n'est pas du niveau d'un chef d’Etat, on peut bien se demander ce qui serait du niveau d'un chef de l'Etat ?

Nicolas Sarkozy"

 

Allez bon week-end

et n'oubliez pas, demain minimix sur Play-list 

 

16:38 Publié dans Sans image, Zéro de conduite | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : musique, sarkozy, 2 many dj's, soulwax, discours |

22 mai 2008

J-59

Météo France vient de l'annoncer, Canicule 2008© surpassera Canicule 2003©. Le 21 Juillet devrait être la journée de tous les dangers, ou le 20, voire le 22. "... On n'en sait rien, à deux mois nos prévisions sont légèrement floutées" aurait indiqué un homme correctement habillé et travaillant sans doute à Météo France.

Rien à voir mais tout aussi préoccupant, d'après Jean Chamberlain le prix du baril de pétrole devrait atteindre 249 dollars le 21 Juillet 2008. Et quand on connaît Jean Chamberlain on ne se plaint pas.

Ces deux mauvaises nouvelles ont provoqué un Conseil des Ministres Extraordinaire (un "qpmé" dans le jargon orthophoniste), où il a été décidé à l'unanimité des participants que l'album de Carla Bruni sortirait le 21 Juillet.

Mais ce n'est pas fini et là est l'ingéniosité gouvernementale :

Pour tout achat du joli disque, il vous sera offert une bouteille d'eau (Cristalline, Contrex ou Hépar), un jerrican de Super SP 95 et une trousse de maquillage japonais. Un jour de repos sera imposé aux coureurs du Tour de France le 21 Juillet.

(le tableau du jour ici)

Suite au qpmé, Jean-François Copé aurait fait des siennes. Pour éviter une nouvelle déchirure avec les députés UMP, le gouvernement aurait rajouté un Cluedo au package.

 

 

En attendant,

HS vidéo-musical 

 

 

 

 
Kid Creole and The Coconuts
Stool Pigeon (1982)
 
 
 
 

 
 
264499761.jpg
 
pas de clic
c'est juste pour la pop pochette 
 

 

09:12 Publié dans Agitation / Réaction, Zéro de conduite | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : musique, video, carla bruni, canicule, kid creole |

21 mai 2008

Attention, clown méchant !

Au cirque.

Sur la piste, deux clowns discutent.

Ce sont Auguste et Pedro Sarcossi, nos deux amis, les champions du nez rouge et de la chaussure pouêt-pouêt.

- Ahlalalalalalala, mon Pedro ! J'ai pris une grande décision, poil à la télévision !

- Salut mon Auguste ! Mais voilà une bonne nouvelle, nom d'une hirondelle ! Vas-y, raconte moi tout, poil au saindoux !

- Comme tu le sais, à peine arrivé dans ce cirque, mon succès a commencé à baisser... D'abord les jeunes ont commencé à bailler pendant mon numéro, ensuite ce sont les vieux qui m'ont tourné le dos... Jusqu'aux animaux du zoo qui regardent ailleurs quand je passe près des cages, nom d'un anthropophage ! Mais je m'en fous, tu m'entends mon Pedro, je m'en fous !

- Mais c'est très bien ça, tu prends du recul, poil au testicule ! Ceci dit, dans notre métier, il vaut quand même mieux avoir un peu de succès... Notre maître Achille Wigolo disait : "Un jour sans rires, ça arrive ; une semaine sans rires, tu dérives ; après, tu n'es pas clown mais chasseur de grives". Tu devrais donc faire attention, et trouver de nouveaux numéros rigolos, nom d'un diabolo !

- Non non non non non !!! J'ai une tactique, poil au moustique !!! Je vais continuer, encore et encore, jusqu'à ce que le public s'habitue à mon style, nom d'un volatile ! Mon défaut, c'est le modernisme. Les gens sont habitués aux clowns d'autrefois, moi je suis un clown d'avant-garde ! Le vrai problème, ce sont les journaux... Tu sais, les critiques incessantes, les petites remarques dans leurs articles, du style "le cirque Elyséo est en ville, gnagnagna l'acrobate, gnagnagna le magicien, gnagnagna le dresseur, mais le clown est nul" ! Ces imbéciles n'ont rien compris, je suis un clown expérimental en avance sur son temps, c'est tout, nom d'un grand manitou !!!

- Auguste, méfie-toi ! Tu sais bien que notre syndicat, le SNCF* n'aime pas trop les hurluberlus, nom d'un merlu ! Tu vas te faire radier, et aucun cirque ne voudra plus t'embaucher !

- Ahlalalalalala ! T'inquiète pas mon Pedro, le syndicat, je l'ai dans la poche ! J'ai envoyé la femme-canon leur jouer la sérénade, et ils savent que s'ils bougent le moindre sourcil, un baril de poudre peut exploser sous leurs pieds, poil au pompier !

- Ouillouillouillouillouille... Tu me fiches la trouille, Auguste... Je crois que je vais te laisser te reposer... Et réfléchir un peu à tout ça tranquillement, nom d'un bêlement... A bientôt mon coco !!!

Pedro s'en va. Auguste reste seul. On l'entend marmonner pendant qu'il s'éloigne.

- Rien à fout'... Rien à fout'... Casse-toi pauv' con, pauv' clown ! Un jour tu viendras pleurer, nom d'un prieuré ! Pfff... Tous des nuls... Pfff...

 

* Syndicat National des Clowns Fameux

 

 

 

 
Bérurier Noir
Deux Clowns (1989)
 
 
 
2003215273.jpg
 
clic clic sur les petits agités pour te rappeler tes jeunes années !
 
salut à toi ! 
 




12:43 Publié dans Agitation / Réaction, Zéro de conduite | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sarkozy, presse, clown, musique, video, berurier noir |

19 mai 2008

Mobilis in Mobilier

Savez-vous ce qui se passe chez vous, en ce moment, pendant que vous êtes en train de travailler ?

Non ?

Une grosse partouze ! Une partie de jambe en l'air ! Une immense orgie !

Et oui, contrairement à ce que vous pouvez croire, vos meubles sont de chauds lapins ! 

Des chaises chaudes comme de la braise font la brouette japonaise,

les fauteuils leur font de l'oeil,

les étagères s'envoient en l'air, 

les commodes rôdent,

le bar est en plein lupanar, 

le lit et les tapis jouent à touche-pipi,

le buffet et l'armoire s'en font voir,

la table et le bureau font la bête à deux dos...

 

Vous voulez des preuves ?

OK, regardez : 

 

 

 
Roof Sex
réalisé par PES (2002)
 
 
 
 

En cadeau, un autre film d'animation sur la sexualité de votre mobilier (malheureusement en version allemande non synchrone, coupez le son, mettez un disque, "Croquis et agaceries d'un gros bonhomme en bois" d'Erik Satie par exemple !):

 

 

 
The Sexlife of a Chair
réalisé par Phil Mulloy (1998)
 
 
 
 
Des infos sur PES ici.
 
Des infos sur Phil Mulloy

 

 

Bonne journée, vous ne regarderez plus vos meubles de la même façon ce soir en rentrant ! 

 

 

14 mai 2008

Violence gratuite

- Une cigarette s'il te plaît !

- Euh non ! 

- Pim Pam Poum ! Tiens prends ça !

 

- Et toi, pourquoi tu me regardes comme ça ?

- Hein, ça va pas. J'vous regarde pas !?

- Ah ouais, tiens prends ça !

 

- Salut toi, on se serre la main ?

- Non elles sont propres...

- Casse-toi pauv' con !

 

- Chérie, on est vendredi, tu viens au lit ?

- Pas ce soir pas envie !

- Hein ?! Tiens prends ça ! 

 

Pour la première fois  l'Observatoire National de la Délinquance décrypte les violences gratuites (non sexuelle et non crapuleuse).

Elles auraient doublé en dix ans.

 

 


Justice vs Starmania 
Stress (1978 et 2008) 
 
 
 
Désopilant mais gratuit ! 

 

08 mai 2008

Un peu d'histoire(s)...

Ce 8 mai va être l'occasion pour le playlister n'étant pas (encore) parti en vacances de vous faire un petit cours d'histoire et d'étymologie.

Ouvrez vos cahiers, en titre vous notez "Les belles histoires de Play-list".

Vous y êtes ? Alors allons-y.

Tout le monde connaît la chanson "Louxor j'adore" de Katerine, et son break furieux "Et je coupe le son... Et je remets le son... Et je coupe le son... Et je remets le son..." mais est-ce que quelqu'un sait réellement d'où vient ce texte ?

Non non et non, ce n'est absolument pas l'histoire d'un céréalier qui essaie de faire des bénéfices douteux en coupant sa farine avec de la cocaïne. 

Je vais tout vous raconter... L'expression, dans un premier temps, était "Et je coupe le tronc, et je remets le tronc". C'était un chant entonné par les bûcherons gaulois lorsqu'il partaient travailler en forêt.

Au fil du temps, l'expression est devenue successivement :

"Et je coupe le rond" chez les professeurs de géométrie,

"Et je coupe le gond" chez les serruriers,

"Et je coupe le thon" chez certains pêcheurs,

"Et je coupe le plomb" chez les forgerons,

"Et je coupe l'étron" chez les égoutiers parisiens,

"Et je coupe le mont" chez les alpinistes...

Jusqu'en  2004, année durant laquelle Jean-Pierre Raffarin, alors Premier ministre, a déclaré : "Et je coupe le pont" en déclarant le lundi de Pentecôte journée de solidarité envers les personnes âgées.

Mais François Fillon, actuel Premier ministre, a récemment déclaré "Et je remets le pont"...

Maintenant vous savez tout, et vous allez pouvoir épater tous vos amis !!!

Fermez vos cahiers, et n'oubliez pas de dire merci en sortant.

Merci qui ?

Merci Play-list !!! 

 

(Et là, vous vous dites : "ils vont avoir du mal à trouver une vidéo pour illustrer leur billet, les p'tits cons !". Et vous aurez raison ! Mais impossible n'est pas play-list, alors voici, nous vous illustrons la version des bûcherons gaulois)

 

 

 
Coldcut & Hexstatic
Timber (1998) 
  
 
717503434.jpg
 
clic clic sur la pochette pour prendre des nouvelles des activistes de Coldcut ! 
 
 
 

06 mai 2008

Les neuneus blablatent

Au Bar de la Marine.

Deux piliers de comptoir, François et Patrick, s'installent sur leur tabouret pour parler de tout et de rien, comme tous les jours depuis 21 ans.  

 

Le patron s'approche :

- Bonjour messieurs, la même chose que d'habitude ?

- Ah ben oui, com' d'hab, on change pas une équipe qui gagne, un ballon de muscadet pour moi... Et toi, Patrick ?

- Ben pareil que François, un muscadet bien frais.

 

Le patron amène leurs verres.

 

- Raaaaah... Ca fait du bien... T'as vu ce temps mon Patrick ? Joli mois de mai qui s'annonce.

- Bof, tu sais François, moi, le temps, je m'en fous un peu... Et puis mai c'est pas que des bons souvenirs pour moi ! 

- Ah ! Tu te rappelles quand on était face-à-face, et que je te criais "CRS SS" !

- Bien sûr, et je te répondais "Etudiants diants diants" !

- C'était le bon temps... Maintenant t'as vu ça, tes potes, leur politique, c'est que du bling-bling !

- C'est ça, c'est ça... Tu peux parler, au moins ils sont pas con-cons... Tu veux que je te parle de tes amis ? 

- T'en reprends un, Patrick ? Patron, remettez-nous ça !!! Ok ok, c'est moins bling-bling qu'il y a deux mois, mais maintenant c'est couac-couac !!!

- Et alors ? Ça veux juste dire qu'ils bossent, qu'ils sont pas plan-plans, contrairement à tes potes !!!

- Pas plan-plans ? Ah c'est sûr, ça s'agite, ça remue les bras, ça danse le cha-cha-cha ! Mais c'est que du vent !

- Tu peux pas dire ça François ! Vraiment trop cucul, tes zizis, tes idées !

- Cucul, cucul... Pffff... Tu remets une tournée, faut que j'aille faire pipi...

- Vivi, assez de blabla... Patron, deux autres ! 

François revient : 

- Raaaaah... Ça fait du bien aux reins, comme disait mon papa ! Allez, cul sec Patrick !!!

- Ah mais chuis pas chochotte, mon François ! Gloup !

- Ah... On est bien hein ? Pas de nanas pour nous emmerder, deux vieux poteaux qui boivent un pot, hic !

Le patron s'approche d'eux :

- Allez les deux neuneus, fini le blabla, c'est l'heure de retourner chez vous... Puis c'est pas avec ça que vous allez changer le monde, et augmenter mon chiffre d'affaire... Depuis que vous fumez plus, c'est la fin des haricots, mes cocos !!!

- Ahhhhh cha ch'est chûr... Bon, faut qu'j'y aille, hic, ma doudou m'attend... A demain peau d'lapin ?

- A demain mon, hic, François ! Fais bien dodo !!!

 


 

 
Dicky Doo & The Don'ts
Nee Nee Na Na Na Na Nu Nu (1958)
 
 
Dicky Doo et ses Don'ts n'ont pas eu un succés fou avec ce morceau au si beau titre,
qui n'a atteint que la 40ème place du Top 100 américain en 1958.
Il faudra attendre 1980 et la reprise du titre par les Bad Manners pour qu'on le sorte de l'oubli...
 
Et hop, vidéo !
 
 
 
Bad Manners
Ne-Ne Na-Na Na-Na Nu-Nu (Live)
 
 
 
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu