Avertir le modérateur

10 avril 2008

Nous vous aimons !

Rappelez-vous, ce n'est pas très loin.

Hier, oui, hier, nous vous avons fait écouter les Buzzcocks le matin, puis les Fine Young Cannibals l'après-midi.

Et alors ?

Ben oui quoi, et alors ?

Et alors aujourd'hui, vous avez les deux réunis dans un seul billet, bande d'abrutis (mais oui, c'est gentil, abrutis, dans notre bouche !).

Et pourquoi, nous direz-vous ?

Ben parce que, bande de crétins (mais oui, crétins c'est gentil dans notre bouche !).

Parce que, comme tout vrai amateur de bonne musique devrait le savoir, les seconds ont repris les premiers !

Ah bon ?! (Ah mais c'est pas vrai, regardez-les, là, la bouche ouverte... Allez, fermez ça, il y a des mouches qui risquent de se perdre !)

Et oui, Fine Young Cannibals ont repris "Ever Fallen In Love (With Someone You Shouldn't've)" des Buzzcocks.

Allez, rompez, écoutez, et faites votre choix !

 

 

On fait dans l'ordre chronologique, donc d'abord les créateurs, mesdames et messieurs applaudissez les BUZZCOCKS !!! 

 

 
Buzzcocks
Ever Fallen In Love (With Someone You Shouldn't've) (1978) 

 

Et maintenant voici les repreneurs, mesdames et messieurs voici les FINE YOUNG CANNIBALS !!!

 

 
Fine Young Cannibals
Ever Fallen In Love (With Someone You Shouldn't've) (1987) 

 

 

Et hop, passez une bonne journée, bande de... Raaaaaaaaaaaaahhhh... Bande de lecteurs !

Et n'oubliez pas ! Ne tombez pas amoureux de quelqu'un avec qui vous ne devriez pas !!!

 

 

08:00 Publié dans Musique, maestro !, Oh mon beau miroir | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : Buzzcocks, Fine Young Cannibals, musique, video, amour |

09 avril 2008

Moi quand je serai grand, j'veux être...

Dialogue de haute tenue entre Guillaume Durand et Thierry Ardisson.

- J'utilise des fiches car elles me donnent une sécurité, au cas où ça partirait en couilles. Il faut être génial pour animer une émission sans. Ou alors on dit n'importe quoi, comme toi, Guillaume.

- Pff, tu n'as rien inventé d'exceptionnel à la télévision Thierry. Si tu continues à te répandre en déclarations débiles, c'est parce que tu marches à côté de tes rêves. Tu voulais être un grand patron de presse, tu ne l'es pas, tu voulais être un grand producteur de cinéma, tu ne le seras pas.

 

On s'en fout, mais bon, toujours un bon prétexte pour...

 

 

 


 Fine Young Cannibals

I'm Not The Man I Used To (1989)

14:30 Publié dans Zéro de conduite | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : Fine Young Cannibals, tv, musique, video |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu