Avertir le modérateur

16 mai 2008

Sans voix

Combien d'écoles fermées hier ?

Combien d'enfants à la rue, jetés comme comme des miséreux ?

Combien d'instits non-grévistes n'ont pas souhaités accueillir les élèves en manque de professeur.

Combien de parents se sont suicidés pour cette journée non rémunérée à garder leurs bambins sous le soleil de 14 h.

Arf, j'en sais rien ! 

 

Par contre, entre 200 et 300 000 inquiets à s'égosiller à vouloir clamer leurs inquiétudes dans la rue.

Et heureusement déjà sans voix quand, en tête de gondole des journaux télévisés du soir, notre président a répondu à la rue par ...

Abracadabra perlimpinpin !

Une loi qui obligera les professeurs à se déclarer grévistes 48 h à l’avance et les communes à organiser l’accueil des élèves.

 

Vulgaire !

 

En parlant d'attaque, une énorme mais celle-là venant du ciel s'est abattue sur Toulouse en début de soirée. Nos miséreux boucliers, trois vieux velux, ont cédé sur la violence et la durée de l'attaque de grêle.

La serpillière comme seul brancard.

 

 

 

Vite vite une douceur... 

 

 

 

 
Albin de la Simone

Tu ne peux rien faire (2005)

 

08:00 Publié dans Agitation / Réaction, La nausée | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : musique, video, sarkozy, grève, albin de la simone |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu