Avertir le modérateur

24 mars 2010

Toulouse peut aussi s'écrire M.E.R.D.E

Que le l'on soit punk, médecin, guitariste, à la rue, instit', skin, bobo, pute ou gigolo... à Toulouse, on sait très bien depuis 23 ans où trouver de quoi se nourrir, s'abreuver, papoter, trouver une kro ou un pack, quatre saucisses de Strasbourg, un sachet de gruyère, du pain ou une excellente bouteille de vin ( et quand j'écris excellente, c'est excellente), c'est tout jaune et c'est tout simple à retenir : "L'épicerie de nuit".
Il y en a quatre à Toulouse mais seulement deux sont ouvertes depuis 10 jours, car un arrêté municipal interdit la vente d'alcool à partir de 22h. Les deux autres, vous l'avez compris, ont été fermées administrativement.

Normal on vit dans une ville pour vieux. Mais de vieux en rose, c'est plus fun.

C'est dans cette ville d'étudiants pour vieux en rose que j'ai croisé Jacques Gony, seul, vers 22h assis attablé devant le rideau gris en tôle ondulée de "L'épicerie de nuit" de l'avenue Honoré Serres. Jacques est le gérant et créateur des épiceries. Jacques aime les gens et le bon vin (d'où mon "excellente bouteille" d'il y a quelques lignes), mais Jacques est écœuré, "les épiceries de nuit sont autorisées partout en France, mais les maires peuvent prendre des mesures restrictives lorsque cela s'impose et Toulouse est la seule grande ville qui soit si restrictive » (notons que les épiceries de nuit ouvrent la nuit, vers 20h). Il est habitué aussi, Jacques, "ça fait 18 ans qu'on nous emmerde" alors que l'Épicerie de nuit ne sert ni soûlards ni mineurs et qu'elle a toujours lutté contre le bruit (ce qui doit faire plaisir au "3101")

A Toulouse, plus d'alcool après 22h...

Normal finalement, les étudiants doivent étudier et les vieux doivent dormir !

Comme Jacques, je suis écœuré et j'ai signé la pétition devant lui... puis j'ai fumé une clope en papotant...

Mais chut ! (la peur du 3101)

Bois de l'eau et vas te coucher, il est déjà tard !

 

L'épicerie de nuit c'est ici.

Et la pétition c'est ici.

 

Allez, Basta !

Mais n'oublions pas, une ville c'est:


Daniel Darc
La ville (1989)

 

7_ville_a.jpg

Certainement, pour moi, son plus beau morceau... enregistré 2 ans après l'album Sous influence divine.
La ville est produit par Daho.

Juste un 45 trs.

 

18 décembre 2009

Métro c'est trop !

Un billet régional bon dieu de bois. Toulouse c'est comment depuis 20 mois ?

Okay, okay !

L'année dernière Toulouse est donc passé à Gauche après... oulala... des décennies de vie à Droite-Centre mais pas trop Centre (pratiquement 4 décennies). Le dernier maire de Gauche étant Louis Bazerque, resté 13 ans à la tête de la ville jusqu'en 1971. S'ensuivirent alors 30 années avec la famille Baudis (père & fils), d'abord Pierre dit "Le père Baudis" et ensuite Dominique dit "Supa Sueur". Dominique n'attendra pas la fin de son second mandat et s'envolera pour le CSA, il sera remplacé par Guy Hersant, dit "Qui ?", pour quelques mois. Après 4 années, Douste-Blazy, dit "Eh eh eh !", fera de même et sera remplacé pour défection ministérielle par Jean-Luc Moudenc dit "Jean-Luc Boumenc ?", et ce pendant 4 ans.

Pierre Cohen, dit "Keskildit ?", maire de Ramonville-Saint-Agne (banlieue toulousaine) pendant 18 ans est donc devenu notre maire le 21 Mars 2008.

Super résumé. Clap clap !

Pour un réveillon, ça peut être utile, on peut mieux vous respecter...

Mouaih, bof ! Wikipedia dit la même chose. Rien de nouveau. Pas de polémique. De people. De Jean-Pierre Mader.

Okay, allez, une chose,

notre nouveau maire n'étant pas un partisan du cumul de mandat, voici sa nouvelle carte de visite :

> Maire de Toulouse.
> Député de la troisième circonscription de la Haute-Garonne.
> Président de la Communauté urbaine du Grand Toulouse.
> Vice-président du GIP contrat de ville et membre du Syndicat mixte d’études de l’agglomération toulousaine.
> Président de la Commission territoriale du Canal Entre deux mers.
> Membre du Conseil des collectivités territoriales pour le développement culturel au sein de l’association «Villes et Banlieues».

Mais c'est pas tout,

> maintenant Pierre souhaiterait devenir président de Tisséo (anciennement le Syndicat Mixte des Transports urbain) qui gère, exploite, finance etc... les transports toulousains (je résume, car pour un réveillon faut être simple et précis). Pour ça il profite d'un mouvement de grève pour éjecter le vert Stéphane Coppey qui dirigeait la boite... Oui, c'est plus complexe, mais après quelques verres au réveillon ça fera son effet !

À l'heure actuelle donc, et depuis 5 jours, pas de métro dans la ville rose, des bus bondés quand il y en a, des nez qui coulent et des jambes en coton pour les playlisters, des risques de chutes sur les fesses extrêmement dangereuses pour les amateurs de verglas et de patin à glace, et depuis ce matin de la neige (la neige, pour un toulousain, c'est un truc super effrayant).

Mais comme nous ne sommes pas rancuniers, nous pouvons aussi proposer à notre bon maire les postes suivants, si le temps qui lui reste après ses 47 minutes quotidiennes de sommeil le lui permet :

> Directeur du Comité de rédaction de la Dépêche du Midi.
> Responsable du département Anthropologie du Museum d'histoire naturelle.
> Administrateur du Club du 3ème âge du quartier Saint-Cyprien section "Questions pour un champion, pétanque et belcanto".
> Ailier droit au Stade Toulousain.
> Chanteur au sein de la chorale "Nougaro, Nougât, Rôts".

Toute autre suggestion devra attendre le réveillon.

 

The Jam
Down in the Tube Station at Midnight (Live - 1980)

 

The Jam Tube Station London.jpg
Étalez votre immense culture lors du réveillon grâce à play-list :
- au dos du 45 trs des Jam sorti en 1978 figurait le portrait de Keith Moon, batteur des Who, qui était mort le mois précédent.
- "Down in the Tube Station at Midnight" était le 6ème single des Jam, et le second extrait de leur album "All Mod Cons"
- Sur la face B figuraient deux titres inédits en album, une reprise des Who : "So Sad About Us", et "The Night" écrit par le bassiste Bruce Foxton.
- Le single a atteint la 15ème place dans les charts anglais.
- Marie-Madeleine Playlist adorait ce morceau, qu'elle chantait régulièrement en préparant son merveilleux Axoa de veau.

 

11:31 Publié dans Agitation / Réaction | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : the jam, cohen, toulouse, métro, tisséo |

16 mars 2008

Une bonne nouvelle...

...Toulouse passe aussi à gauche.

 

 

 

 
Mathieu Boogaerts
Une bonne nouvelle (2005) 


24 janvier 2008

Born Toulouse !

Hier nous vous avons parlé des municipales à Nice, aujourd'hui nous allons visiter Toulouse.

Ô Toulouse !

L'actuel maire, Jean-Luc Moudenc, est un malin. Dans un premier temps conseiller de Dominique Baudis, il est devenu maire suite à la démission de Philippe Douste-Blazy (alors nommé ministre de la santé).

Nous pouvions penser qu'avoir été un proche de Mickey d'Orsay aurait pu déteindre sur le personnage, et lui faire commettre gaffe sur gaffe...

Mais non, le bonhomme se révèle finaud, et se trouve un nouveau mentor en la personne de Notre Grand et Vénéré Leader.

Prenant exemple sur son action, il réussit à débaucher deux socialistes, une Modem, une Verte, et un rugbyman qui a "une culture de gauche et des tendances à droite". Ça ne vous rappelle personne ?

Bouducon ! Il est aussi balèze que Boulez, le gonze !

Il arrive même à faire écrire partout qu'il est candidat "UMP centriste" ! C'est quoi, ça ? Un truc dur au milieu mais fondant autour ?

Il faut dire qu'un de ses adversaires est un candidat Modem, un vrai, qui ne tourne pas sa veste au gré du vent (enfin, pas avant le deuxième tour, faut pas déconner non plus, hein ?).

Oublions le candidat Front National, qui ne devrait pas vraiment peser lourd dans la balance.

Toulouse ville rose tiède...

Et en face, qu'est-ce qui se passe ? Plus ou moins la même chose : la liste de Pierre Cohen, député socialiste de la Haute-Garonne, comprend pas mal de personnalité de la vie civile, quelques communistes, des verts, et bien sur des radicaux de gauche...

Et la caution artistique avec le chanteur de (feu) Zebda, Magyd Cherfi, en position non-éligible.
La même tambouille, à peu de choses près.

Toulouse ville rose tiède...

Ajouter :
une liste rassemblant la gauche alternative , écologiste et altermondialiste avec en tête un ex du PS,
une liste LCR-Motivé(e)s,
une liste Lutte Ouvrière,
et sans doute quelques hurluberlus supplémentaires.

Ville étrange, qui vote à gauche pour toutes les élections, sauf pour les municipales...

Quoi que, cette fois, la droite à un peu de mouron à se faire, au vu du dernier scrutin local (aux législatives, Moudenc a été largement devancé par son opposante PS), et même des dernières estimations effectués auprès d'un chien, d'un vieil homme sur un banc, et de quelques pigeons par OpinionWay (mais il est vrai que les prétendants au fauteuil ne sont plus tout à fait ceux cités par le sondage)...

Plus d'infos sur les municipales à Toulouse , et ...

 

Au moins les toulousains échappent pour l'instant au syndrome "Star de la télé has-been" !!!

A moins que Dominique Baudis ne repointe le bout de son nez sur les berges de la Garonne ?

 

 

 
 
Lord Large Feat. Dean Parrish
Left, Right & Centre (2006) 
 
 
 
a61f848f2d50c94d72eb18bb43d2c375.jpg
 (clic clic sur la pochette pour plus d'infos !)



Pour l'anecdote, ce petit joyau de Northern Soul a été composé par Paul Weller (chanteur de The Jam et de The Style Council, avant d'entamer une carrière solo) à l'âge de quinze ans...

En bonus, la version de The Jam (une démo, avec un son assez moyen, malheureusement) :

 
 
The Jam
Left, Right & Centre (197?) 
 

 

07:00 Publié dans Agitation / Réaction | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : toulouse, élections municipales, moudenc, cohen, video, musique, the jam |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu