Avertir le modérateur

10 septembre 2010

Éric Woerth dans La Pléiade

Finalement le choix n'aura pas été difficile. Ce sont les Editions Gallimard qui vont éditer la correspondance complète d'Éric Woerth et directement dans la collection La Pléiade. Unique. Mais vu l'engouement des critiques de l'ensemble du milieu littéraire et de l'au-delà pour la totalité de l'œuvre du ministre, le choix de La Pléiade était une évidence. "Un style hors-norme" pour Philippe Sollers, "La correspondance de Flaubert est du pipi de chat à coté de celle d'Éric" pour Mimie Mathy, "Je travaille actuellement sur une adaptation au cinéma" nous annonce Christian Clavier...

Initialement prévu en 1 volume, depuis ce matin il a été décidé que l'ensemble des lettres d'Éric Woerth seront finalement regroupé en 2 volumes. "Nous préférons 2 volumes légers et facilement transportables, qu'un seul volume, beaucoup trop lourd pour les voyages" s'est exprimé Antoine Gallimard. L'éditeur sait très bien, mais sans l'avouer, qu'un troisième tome pourrait rapidement sortir. "Le début du vingtième a eu À la recherche du temps perdu, le début du vingt-et-unième aura La correspondance de Woerth" conclura Antoine Gallimard les  larmes aux yeux.

 

Elvis Costello & the Attractions
Everyday I Write The Book (1983)

 

e9391.jpg
Elvis Costello compare son morceau à "une mauvaise chanson de Smokey Robinson".
Et alors ?
Et alors, nous ne sommes pas d'accord.
Et nous n'avons jamais menti.

12:03 Publié dans Agitation / Réaction, Zéro de conduite | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : eric woerth, elvis costello |

27 janvier 2009

Tête au carré

Ce matin j'ai failli exploser mon transistor quand j'ai entendu ça (intégrale ici, pour les plus téméraires) :

"Qu'ils se démènent, (...) qu'ils bougent, qu'ils ne le fassent pas nécessairement uniquement en défilant ou en râlant! (...) Qu'ils deviennent un acteur de la sortie de crise. Et devenir un acteur de la sortie de crise, c'est quand même me semble-t-il se remonter un tout petit peu les manches et se mettre à travailler plutôt à l'unité du pays".

Et puis ça :

"Bloquer un pays, faire en sorte que les transports ne fonctionnent pas, ennuyer les gens quand ils sont encore extraordinairement craintifs et qu'ils ont peut de l'avenir, c'est rajouter de la peur à la peur, de la crainte à la crainte".

De la peur au carré.

Peur².

Crainte².

Mais qui a peur, qui craint ?

Nouvelle équation : Eric Woerth = connerie² ?

 

Redskins
Bring It Down (This Insane Thing) (1985)

 

Redskins-Burn-It-Up-Bring-285226.jpg
les Redskins, ou la bande-son de la grande grève des mineurs au Royaume-Uni en 1984-1985.
Les pochettes inspirées des affiches révolutionnaires soviétiques,
les textes engagés, la musique mélangeant efficacement punk et northern soul.

Une interview (en anglais) en cliquant sur la pochette...

Je vous laisse, j'ai des banderoles à faire avant jeudi.

11:54 Publié dans La nausée | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : eric woerth, grève, musique, video, redskins |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu