Avertir le modérateur

13 novembre 2009

Journalisme gonzo

Play-list ne recule devant rien !

Pressentant les problèmes que le vaccin anti grippe A allaient poser, un playlister a courageusement vécu l'enfer du syndrome de Guillain-Barré suite à une vaccination contre l'hépatite (A ou B, impossible de se rappeler). Voici son récit.

**********

Lundi.
Une putain de migraine depuis quelques jours. J'ai pourtant rien bu, chose exceptionnelle. C'est peut-être ça le problème ? Je me sens crevé... Comme si j'avais transporté des armoires remplies d'éléphants toute la nuit. Et ces picotements au bout des doigts et des orteils, c'est sacrément énervant ! Bon, faut que j'aille bosser... Bus, marche, boulot, escalier, merde qu'il est dur à monter cet escalier, descendre, monter, crevé, ils ont changé les marches ou quoi ? bus, retour maison, canapé, impossible bouger, je dors là.

Mardi.
De plus en plus dur de bouger. la migraine est toujours là, les fourmis dans les mains et les pieds empirent... Je vais voir le toubib. Il ne trouve rien, me file des vitamines, je suis épuisé, j'ai mal à la tête nom de dieu de nom de dieu. Et ces fourmis !!!

Jeudi ou vendredi.
De pire en pire. Retour chez le toubib. Je le sens nerveux, le salopard ! Il m'envoie faire des examens en clinique. Examens après examens, rien. Je me retrouve chez l'orthopédiste, qui teste mes réflexes, et se décompose. Il passe un coup de fil à voix basse, histoire de m'inquiéter. "Montez voir mon collègue en neurologie, il vous prend en urgence !". Je m'exécute. Neurologue plutôt sympa. Je m'allonge, il me transforme en grenouille de labo, me plante des aiguilles dans les jambes et les bras, et hop ! des décharges électriques ! Yeeeeehahahaha ! Ça fait mal, crétin ! Mais c'est quand même marrant de se voir à poil sur une table, avec des fils électriques partout, et de regarder ses membres bouger à chaque décharge. Diagnostic : syndrome de Guillain-Barré.
Hein ? Qui ? "Forme bénigne, vous inquiétez pas, une ou deux semaines à plat, migraines et fourmillements, ponction lombaire..." Hein ?! Ponction lombaire ? pas touche ma colonne ! "Bon, on va éviter la ponction, sauf si ça s'aggrave... Séquelles pendant quelques mois, voire plus."

Je passe sur la suite, la migraine pendant un mois supplémentaire, les fourmis plus longtemps, la fatigue intense plusieurs mois, les angoisses rétrospectives après avoir vu sur internet les cas graves. Paralysie complète, mort. Je ne me ferai pas vacciner contre la grippe A.

Le seul truc marrant, c'est d'avoir vu le sketch de Roselyne Bachelot se faisant injecter le vaccin devant les caméras. Le ridicule ne tue pas, lui.

 


The Legendary Stardust Cowboy
Paralyzed (Live à "Hey Hey It's Saturday" - 198?)


legendarystardustcowboy.jpg
un clic sur une des étoiles (à vous de trouver laquelle) vous permettra de lire un article de Christian Eudeline sur le légendaire Stardust Cowboy. Un allumé de première, dont on se demandera toujours qui est le fou furieux chez Mercury qui lui permettra de sortir son 45 trs, Paralyzed, et d'en faire un hit en 1968. Remercions-le.

Pour aller voir son site, cliquez sur Yeeeeeehah !, si la migraine vous le permet.


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu