Avertir le modérateur

23 septembre 2010

Manifeste

Serge Korber
extrait de "Un idiot à Paris" (1967)


Billet réalisé en partenariat avec le camarade Lemtchek

18870477.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20070907_033327.jpg

09:25 Publié dans Agitation / Réaction, Zéro de conduite | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : serge korber, grève, manif, cinéma, syndicats |

09 septembre 2010

Euh !

Réunion syndicale d'après-défilé :

- Allez, on y va ?

- Hein ?!

- Ben, on continue, on bloque tout... je le sens, tout le monde est chaud !

- Euh !

- Quoi euh ? Comme en 95, grève générale et je te jure ils vont plier...

- T'es fou, on a plus 40 ans... j'ai mal aux pieds dès 400 mètres parcourus ! Il faut que me repose... 8 jours ce serait parfait.

- Et moi ma femme elle commence à faire la gueule à rentrer à pas d'heure...

- Vous délirez, ce sera trop tard !

- Mais non, mais non...

- En plus moi j'ai mes cours d'allemand intensif qui commencent demain et ça coûte grave...

- Vous pouvez pas laisser 2 millions de personnes comme ça ?

- 2000 !

- Quoi 2000 ?

- 2000 euros mon stage d'allemand intensif !

- Rien à foutre de ton stage d'allemand, par contre de voir la gueule réjouie de Jean-Pierre Pernaut ça me...

- T'énerves pas, c'est l'épreuve de force qui commence... allez les gars, on choisit une date. Ton cours d'allemand finit quand ?

- Le 16...

- Mon kiné, je vous préviens, m'a demandé 8 jours de repos... à cause de mon ménisque.

- Vous êtes bidon !

- Le 22 je vais au théâtre avec ma femme... et faut y être 30 minutes avant, donc dur pour moi ce jour-là...

- Le 23 alors. Tout le monde est d'accord ?

- Cool t'as fait une rime en or.

- Hein ?!

- "Alors" et "d'accord" ça rime...

- Ah oui... bon, très bien le 23, ça me laisse 2 jours ensuite pour réviser mon exam d'allemand.

- Les gars, vous m'écœurez !

- Mais non, tu vas voir, l'épreuve de force a commencé !

 

Dub Syndicate
Ravi Shankar (Part 1) (1984)

Tunes From The Missing Channel 1.jpg
Le morceau Ravi Shankar (Part 1) sera conçu par Adrian Sherwood après un voyage de travail en Suisse aux côtés de Aksak Maboul et Mark Hollander. Les helvètes underground lui montreront un Emulator, que Sherwood s'empressera d'utiliser pour l'album Tunes From The Missing Channel avec le Dub Syndicate... Suivront une tripotée de versions du morceau... C'est certainement le premier album de "new dub", qui donnera naissance au dub électronique moderne. Un bijou !!!

Tu ne l'as pas ?

Alors clic clic pochette...

14:33 Publié dans Agitation / Réaction | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : grève, retraite, syndicats, dub syndicate |

15 avril 2010

COR constitué

Le COR vient donc de publier son rapport de projections financières sur les besoins de financement des retraites à l'horizon 2050. Il a fallu constituer un équipe de choc pour pouvoir prévoir ce qui allait se passer dans 40 ans. Voici la composition de ce conseil :

- Lola Pythie de Delphes

- Elisabeth Tessier

- Pierre Bonaventure

- Marc de Café

- Jean Abitboul de Cristal

- Aline de la Main

- Bruno Stradamus

- Edgar Tomancien

- Bono Gure

Des gens fiables à 100 pour 100 !

 

Timbuk3
The Future's So Bright, I Gotta Wear Shades (1986)

 

timbuk3.jpg
- Moi c'est l'autre, dit l'un.
- Moi c'est l'un, dit l'autre.
- Moi c'est Bob, dit l'âne.

15:41 Publié dans Agitation / Réaction | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cor, retraite, syndicats, timbuk3 |

18 février 2009

Un p'tit noir et une tartine

Et oui, chers lecteurs, encore un scoop signé play-list !

Nous avons pu mettre la main sur le brouillon du texte que Henri Guaino, conseiller spécial du président, a commencé à rédiger pour le discours télévisé que va prononcer Nicolas Sarkozy ce soir.

En voici les meilleurs passages, en exclusivité :

"Françaises, Français, chers compatriotes, je peux t'appeler cher compatriote ?
Je viens de rencontrer les partenaires sociaux. Vous le savez tous, avec la crise, un précipice sans fin s'est ouvert devant nous. Mais nous avons, tous ensemble, fait un grand pas en avant.
Nous avons bu quelques cafés, très corsés, et François Chérèque m'a avoué qu'il n'en avait pas goûté d'aussi bon depuis qu'il avait fait un voyage à Londres il y a deux ans, au cours duquel il avait pu déguster un Jamaica Blue Mountain au Starbucks Coffee de Picadilly Circus. Je lui ai expliqué que le mien était un Bourbon Pointu que je me fais ramener spécialement de La Réunion par Yves Jégo avant que des émeutes n'éclatent là-bas.
J'ai ensuite pris note du merveilleux brushing réalisé par le coiffeur de Bernard Thibault, et, entre deux petits pains au chocolat bien croustillants, j'ai noté son adresse.
Jean-Claude Mailly a préféré boire du thé, mais alors ! quel appétit ! j'ai vu le moment où il nous piquait tous les croissants ! Heureusement il s'est ensuite calmé, et en a laissé quelques-uns à Brice Hortefeux, qui commençait à grogner.

[Là, quelques lignes sont raturées et illisibles.]

Alors voilà, moi j'ai décidé, avec mes amis les partenaires sociaux, qu'il était temps de dénoncer ces injustices.
Il faut savoir que pendant que la France et ses travailleurs qui se lèvent tôt le matin pour préparer les petits-déjeuners se serrent la ceinture, certains d'entre nous profitent...
Je veux bien sûr parler de personnages douteux, de voyous, de parasites de notre société, tels ce Julien Coupat qui se roule les pouces en prison, profitant des largesses de la République, nourri, blanchi, logé.
Et le tout gratuitement ! Oui oui ! Gratuitement !
Notre ami Marchiani, lui, a pris ses responsabilités et est sorti de prison, refusant de profiter plus longtemps de ces privilèges !
C'est là qu'il nous faut agir ! Nous voyons bien la montée de l'ultra-gauche, de ces NPA, de ces PDG, de tous ces dangereux individus prêts à tout pour être jetés en prison et profiter des avantages que vous payez, et que moi je paie, avec nos impôts.
Et il est temps que tout ceci cesse !!!

[Là, une remarque au stylo rouge : belle allitération en "s", à conserver pour mon prochain bouquin]

Françaises, Français, chers compatriotes, je peux toujours t'appeler cher compatriote ?
N'hésitez donc plus à aider notre pays à résister, et si vous avez le moindre doute sur l'appartenance de quelqu'un à ces mouvances d'ultra-gauche, appelez le numéro vert qui s'affiche en bas de votre écran en ce moment, vous participerez ainsi..."

Le brouillon s'arrête là. La suite ce soir, dans votre poste de télévision ?

 

Le Le
Breakfast (2008)

 

le-le-breakfast.JPG
clic sur le geste obscène pour aller visiter l'espace de Le Le,
groupe hollandais se prenant pour des français.
Sinon tu peux faire clic sur Le Le pour une petite histoire du groupe ;
pour tout savoir sur le
et
tout voir du
génial Parra,
l'illustrateur qui a réalisé le clip,
c'est chez son agent, Big Active.
Où chez Rockwell,
pourquoi pas,
pour acheter un beau tee-shirt à arborer au petit déjeuner.

08:45 Publié dans La nausée | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : syndicats, sarkozy, coupat, musique, video, le le, parra |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu