Avertir le modérateur

30 juillet 2010

Les Experts : Grenoble

Sur le plateau de tournage de la nouvelle série policière de TF1, "Les Experts : Grenoble".

- Mais tu es sûr que je dois dire ces dialogues ? J'ai jamais vu un truc pareil... Même dans Navarro ils ont pas osé ! Écoute-moi ce ramassis de clichés : "Tous les moyens seront mis en œuvre pour que les auteurs soient retrouvés et châtiés", "Nous les retrouverons tous !", "La petite délinquance a été instrumentalisée par la grande", "Nous subissons les conséquences de l'échec de 50 années d'immigration non régulée", "Nous n’aurons aucune complaisance, aucune faiblesse vis-à-vis des délinquants et des criminels qui seront mis hors d’état de nuire et dont la seule place est en prison", "Tous seront retrouvés et déférés devant la justice. Je ne peux naturellement pas en dire plus, mais vous verrez que les résultats ne vont pas tarder", "Une guerre nationale"... Y en a des pages et des pages comme ça ! Faut virer le scénariste et le dialoguiste ! J'ai vraiment honte !

- Ben...

- Quoi ben ?

- Ben euh...

- Quoi ben euh ?! Tu la craches, ta Valda ?

- Tu vois le scénariste, Colin Srazyakos...

- Et ?

- Ben t'as pas remarqué que son nom était un anagramme ?

- Hein ? Oh merde !!!

- Ben oui... Tu comprends pourquoi on peut pas le virer ?

- Pfffff... Alors c'est moi qui démissionne ! Ciao !

 

The Jam
That's Entertainment (1981)

 

jam thats entertainment.jpg
Clic.

15:57 Publié dans La nausée | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : the jam, violence, sarkozy, grenoble |

27 juillet 2010

Entre deux guerres

Il l'a dit :

27 juin 2002 : "Nous allons gagner la guerre contre l'insécurité."

24 octobre 2002 : "[...] aller chercher les délinquants là où ils se trouvent [...] il faut qu'on leur mène la guerre."

14 février 2003 : "La guerre aux trafiquants doit se poursuivre."

1er juillet 2003 : "La guerre est déclarée" (contre les chauffards routiers).

8 février 2008 : "Dès demain, c'est une guerre sans merci qui sera engagée à l'endroit des trafics et des trafiquants et j'en assumerai pleinement la responsabilité, les conditions de mise en œuvre, le suivi des résultats."

18 mars 2009 : "[...] déclare la guerre aux bandes violentes."

29 septembre 2009 : "[...] guerre sans merci contre le décrochage scolaire."

26 mai 2010 : "La France s'est engagée dans une guerre sans merci contre la criminalité."

21 juillet 2010 : "C'est une véritable guerre que nous allons livrer aux trafiquants et aux délinquants."

(À suivre...)

 

Edwin Starr
War (1969)

Edwin-starr-war-single-1970.jpg
"War" fût écrit par le duo Norman Whitfield et Barrett Strong pour les Temptations. La demande de sortir le morceau en single était tellement importante (guerre du Vietnam oblige) que Whitfield le ré-enregistrera avec Edwin Starr, de peur de choquer les fans conservateurs des Temptations. Et hop ! Numéro 1 !

Depuis, des reprises par Tom Jones, The Jam (ma préférée), D.O.A.,  Bruce Springsteen, Frankie Goes To Hollywood, Laibach, etc...

Toute l'histoire du morceau d'un clic sur la pochette...

10:13 Publié dans Agitation / Réaction | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sarkozy, sécurité, violence, edwin starr, guerre |

24 juin 2009

La proposition de loi contre les violences en bande et à l'école illustrée par l'exemple

1.jpg
(fig. 1)
Participation à une bande ayant l’intention de commettre des violences
ou des atteintes aux biens concertées,
dont la définition est directement inspirée de celle de l’association de malfaiteur
=
jusqu'à trois ans de prison et 45.000 euros d'amende.



2.jpg
(fig. 2)
Participation volontaire à un attroupement où une ou plusieurs personnes
portent des armes de manière apparente
=
trois à cinq ans de prison et 45.000 à 75.000 euros d'amende.



3.jpg
(fig. 3)
Violences commises par des personnes dissimulant volontairement leur visage
(par exemple à l'aide de cagoules) afin d'éviter d'être identifiées
=
circonstance aggravante.



3bis.jpg
(fig. 4)
Diffusion des enregistrements des arrestations
lors des opérations de maintien de l'ordre
=
un an de prison et 15.000 euros d'amende.



5.jpg
(fig. 5)
Atteintes aux personnes sur les enseignants ou les personnels
travaillant dans les établissements d'enseignement scolaire,
dans l’exercice ou du fait de leurs fonctions
=
circonstance aggravante.



4.jpg
(fig. 6)
Vols et extorsions commis dans les écoles ou à proximité
=
circonstance aggravante.



6.jpg
(fig. 7)
Intrusions dans un établissement scolaire
=
un an de prison et 7.500 euros d'amende
ou trois ans de prison et 45.000 euros d'amende
si elles sont commises en réunion.




Orchestre Rouge
Soon Come Violence (1982)


OrchestreRougeSooncomeviolence.jpg
D'un clic clic bien ajusté sur la pochette de l'unique
45 tours d'Orchestre Rouge,
tu te retrouveras chez l'érudit Blogonzeureux qui te parlera de
la bande à Theo Hakola...

10:39 Publié dans Agitation / Réaction | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : violence, bande, école, loi, orchestre rouge, musique, video |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu